La Cosmetic Valley fête ses 25 ans

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

A l’occasion de la remise des prix Cosmectic Victories à Bercy, Marc-Antoine Jamet, président de la Cosmetic Valley a dressé le bilan des 25 années écoulées depuis la création du pôle et a annoncé les axes de développement pour les années à venir.

© Cosmetic Valley

De 26 adhérents en 1994 à 620 l’an passé, la Cosmetic Valley est devenue une vitrine de l’excellence française en matière de beauté. Né en 1994 en Eure-et-Loir, le cluster qui regroupait trois départements est devenu le représentant de l’ensemble du territoire en devenant pôle de compétitivité en 2014. Une labellisation qui a depuis été renouvelée tous les ans. « Notre pôle est le seul le seul à représenter une filière toute entière et il est le seul à représenter la cosmétique dans l’ensemble des pôles de compétitivité », a souligné Marc-Antoine Jamet, président de la Cosmetic Valley, lors d'une conférence de presse à Bercy,

Et de rappeler l’importance de l’industrie cosmétique dans l’économie française en citant les chiffres du rapport Asteres réalisé pour la Febea: « l’industrie cosmétique française, qui réalise un chiffre d’affaires de 45 milliards d’euros, est le deuxième excédent commercial de la France. Les entreprises de la filière cosmétique, dont 80% sont des PME, paient quelque 12 milliards d’euros d’impôts en France et emploient 246 000 salariés. »

Aujourd’hui, le pôle met en place des actions afin que la filière conserve son leadership sur la scène internationale. La Cosmetic Valley aide notamment les PME à se développer hors des frontières nationales. «Ces dix dernières années, nous avons accompagné 2300 PME à l'export », se réjouit Marc-Antoine Jamet. La Cosmetic Valley soutient aussi des programmes de recherche et développement. Elle est aussi très impliquée dans le développement de la French Beauty Tech. Une stratégie qui a fait des émules:  « Plusieurs pays ont copié notre organisation en cluster. Certains de ces clusters sont très soutenus financièrement par leurs États... constate Marc-Antoine Jamet. Pour faire face aux géants chinois et américains qui sont en train d'émerger, il faut s'organiser. C'est pourquoi nous avons créé un méga-cluster qui regroupe 25 pays sous l'égide de la France. » 25 partenaires pour « encourager l'innovation, impulser une croissance durable au niveau mondial, créer un réseau d'échanges et d'informations au niveau mondial et soutenir les entreprises à l'export.»

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’actualité des secteurs Droguerie, Parfumerie et Hygiène.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA