La coupe du monde de football dope... les ventes de jeux vidéo

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

FIFA 2014 En période de compétition, de nombreux joueurs de football professionnel sont des pratiquants intensifs des jeux vidéo entre les matchs et les entrainements. Le nouveau sondage Toluna/LSA confirme que le Mondial FIFA 2014 a aussi un impact sur les pratiques du grand public.   

49% des hommes de 18-34 ans ont acheté un jeu de football ces 3 derniers mois !
49% des hommes de 18-34 ans ont acheté un jeu de football ces 3 derniers mois !

Même si les nouvelles versions  de jeux de football sortent habituellement en septembre pour mieux couvrir les pics d’achat de rentrée et de fin d’année, 25,7% des Français ont acheté pour eux ou pour offrir un jeu vidéo de football dans les 3 derniers mois précédant le Mondial FIFA.

Les acheteurs se  sont principalement tournés vers les jeux suivants (toutes éditions et plateformes confondus) : FIFA (Electronic Arts) pour 43% d’entre eux, Coupe du Monde FIFA Brésil 2014 (Electronic Arts) pour 36%, PES (Konami) pour 15%, Football manager (Sega) pour 13%, LFP Manager (Electronic Arts) et Pure Football (Ubisoft) pour 9% chacun. Les jeux licenciés FIFA bénéficient le plus de l’effet Mondial, justifiant aussi la sortie d’un jeu dédié à la compétition.

Sur les plus jeunes, l’impact du Mondial est encore plus net : 49% des hommes de 18-34 ans ont acheté un jeu de football ces 3 derniers mois !

La Coupe du Monde réduit-elle le temps disponible pour jouer et le public préfère-t-il suivre des matchs réels ? 66,6% des joueurs déclarent ne pas changer leur fréquence de jeu, contre 22,6% qui jouent moins et 10,8% qui jouent davantage :  d’après les déclarations des personnes interrogées, le Mondial FIFA aurait donc un impact négatif sur le temps de jeu (solde négatif de 12 points).

En revanche, la situation s’inverse pour les jeux de foot : 28,1% des personnes pratiquent davantage les jeux vidéo de football pendant le Mondial, 52,8% ne changent pas leurs habitudes et 19,1% réduisent leur temps de jeu (solde positif de 9 points).  Cet impact négatif sur l’ensemble des jeux, mais positif sur les jeux de football se retrouvent sur tous les profils de joueurs quel que soit leur âge et sexe.

«Malgré le développement des jeux sur Mobile, le Mondial FIFA fait vendre d’abord des jeux de football sur consoles et ordinateurs. L’engouement pour la compétition et les fortes audiences TV ne réduisent pas l’intérêt pour ces jeux, même auprès des adultes interrogés. Les jeux sur Mobile ont contribué à élargir les pratiques de nombreux Français, de tout âge et de tout sexe, mais l’effet Mondial remet le public aux manettes et joysticks ! », commente Philippe Guilbert, directeur général Toluna, commente ces résultats 

 

Le sondage Toluna www.quicksurveys.com  a été réalisé par Internet en France les 16 et 17 juin 2014 auprès d’un échantillon de 2000 personnes âgées de 18 ans et plus. Les résultats ont été redressés pour être représentatifs de la population nationale en termes de région, sexe et âge (dispersion des professions).

 

Découvrez la nouvelle version FIFA  spéciale coupe du monde 2014

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA