La cour suprême des USA refuse la plainte collective contre Wal-Mart

|
Walmart

Plus d'un million et demi d'employées et anciennes employées qui avait déposé une plainte collective contre Wal-Mart en 2001 pour discrimination salariale viennent d'apprendre l'invalidation de leur plainte par la cour suprême des Etats-Unis. La plus haute juridiction des USA estime que chacune de ces femmes ne pouvaient prouver qu'elles avaient toutes subies les mêmes discriminations. La question était extrêmement sensible puisque si la cour s'était rangée du côté des  laignantes, la plainte en nom collectif la plus large de l'histoire aurait pu poursuivre son cours judiciaire et déboucher pour Wal-Mart par un chef colossal. Les employées, si elles souhaitent être entendues, devront donc poursuivre l'entreprise de façon individuelle.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter