La crise de carburant continue de perturber le transport routier de marchandises

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Les entreprises du transport routier tentent d’ores et déjà de quantifier l’impact de la « crise du carburant » de ces dernières semaines. C’est en tout cas l’exercice auquel s’est prêté la Fédération nationale du transport routier (FNTR), qui rassemble 12 500 entreprises du transport routier de marchandises. « Le coup est dur pour les entreprises, résume Jean-Christophe Pic, le président de la FNTR. De façon générale et très marquée pour 95% des entreprises, le coût de revient s’est alourdi en raison des problèmes liés à l’exploitation (détours, trajets rallongés, délais d’attente plus longs, etc.), en raison aussi des difficultés d’approvisionnement et de l’augmentation du prix du gazole. » Une première enquête auprès de ses adhérents (sans préciser le nombre de répondants) révèle aussi que 70% ont rencontré ou rencontrent toujours des difficultés de livraison de gazole pour leurs cuves.  

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA