La crise n’a pas prise sur Nestlé.

|

Le géant de l’agroalimentaire a enregistré une croissance organique de 8,9 % sur les neuf premiers mois de l'année, par rapport à la même période de 2007, pour s’élever à 53,4 milliards d'euros. Une forte progression notamment portée par sa trentaine de branches milliardaires, spécifiquement Nespresso et Häagen-Dazs, dont les ventes ont fortement augmenté. Compte tenu des résultats solides du troisième trimestre, le groupe suisse a d'ailleurs relevé ses objectifs de croissance pour 2008, et table désormais sur une croissance organique de 8 %, contre 7,4% envisagés auparavant.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

X

Recevez chaque semaine l’essentiel de l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits alimentaires.

Ne plus voir ce message