La croissance de l'e-commerce se maintient à 13% au 1er trimestre 2018

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

22,3 milliards d'euros ont été dépensés en ligne sur les trois premiers mois de l'année, d'après la Fevad. Une croissance portée par le nombre du nombre de cyberacheteurs et leur fréquence d'achat.

La croissance de l'e-commerce se maintient à 13% au 1er trimestre 2018
La croissance de l'e-commerce se maintient à 13% au 1er trimestre 2018© scanrail/123RF

L'e-commerce a enregistré une croissance de 13% au premier trimestre 2018 pour atteindre 22,3 milliards d'euros de dépenses en ligne, selon la Fédération de l'e-commerce et de la vente à distance (Fevad). Une hausse de son chiffre d'affaires comparable à son niveau de l'an dernier : +13,5% au premier trimestre 2017. Deux facteurs majeurs expliquent ce dynamisme. D'abord la hausse du nombre de cyberacheteurs : ils sont quasiment 37,5 millions en France aujourd'hui, soit 900.000 de plus qu'il y a un an, d'après Médiamétrie. D'autre part l'augmentation de leur fréquence d'achat, puisque la Fevad dénombre 18,5% de transactions de plus au premier trimestre qu'à la même période l'an dernier. Le panier moyen a beau chuter de 4,5% au premier trimestre pour tomber à 65 euros, le cyberacheteur français a en moyenne réalisé 10,7 achats en ligne pendant ces trois mois (au lieu de 9,4 un an avant), pour un montant progressant de 9% à 700 euros. Quant au nombre de sites marchands actifs, il s'accroît de 12% en un an, soit 12.000 e-boutiques supplémentaires venues étoffer l'offre en ligne.

5% de croissance à périmètre constant

Le panel iCE 100 de la Fevad, qui agrège une centaine d'e-commerçants leaders et permet d'estimer la croissance du secteur à périmètre constant, s'affiche en croissance de 5% sur le BtoC (quand la Banque de France évalue à -0.4% l'évolution de la consommation des ménages), de 15,7% sur le BtoB et de 13% sur l'e-tourisme.

+25% sur mobile, +12% sur les marketplaces

Les ventes réalisées sur smartphones et tablettes (hors places de marché) par les sites du panel iCE, qui s'étaient affichées en croissance de 38% en 2017, progressent de 25% entre les premiers trimestres 2017 et 2018. En revanche, le panier moyen mobile ressort 20% inférieur au panier desktop, d'après ces e-marchands, qui réalisent en moyenne 32% de leurs ventes sur ce canal (+4 points en un an).

Enfin, le volume d'affaires total des marketplaces du panel iCE augmente de 12% entre les premiers trimestres 2017 et 2018. Elles représentent en moyenne 28% du volume d'affaires des sites du panel qui en opèrent (+2 points en un an).

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA