La croissance modèlede vente-privee.com

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Avec un chiffre d’affaires de 1,6 milliard d’euros en 2013, le site s’érige commeun modèle de la France du numérique. Une croissance menée au pas de charge et portée par de nombreux nouveaux projets.

Vente-privee.com va bien, et son cofondateur, Jacques-Antoine Granjon, sait le faire savoir.

Au moment de l’annonce de ses résultats, en hausse sur tous les points, il a réussi à faire venir François Hollande dans ses locaux pour une visite officielle, alors que le chef de l’État s’apprêtait à partir aux États-Unis, notamment à la rencontre des entrepreneurs de la Silicon Valley. Pas besoin de traverser l’océan lorsque, de l’autre côté du périphérique parisien, se trouve l’une des pépites de la France du numérique…

 

« Au plus près du plus grand nombre »

23%

La croissance de vente-privee.com entre 2012 et 2013 pour un chiffre d’affairesde 1,6 Mrd €

624

Le nombre d’embauches réalisées parle site de ventes événementiellesen 2013, pourun effectif totalde 2 100 salariés

10 100

Les ventes organisées par le site internet ont explosé l’année passée, avec une hausse de 65%

Source : vente-privee.com

 

Mais comment vente-privee.com arrive-t-elle encore à se démarquer des autres enseignes et à faire croître son activité dans un contexte où le ­commerce physique se défend plus ardemment En augmentant l’offre tout d’abord. Avec 10 100 ventes produites en 2013, soit une progression de 65%, le site double la taille de son magasin virtuel. Et ce n’est pas fini, promet son dirigeant : « Nos 150 commerciaux travaillent dans toute l’Europe pour être au plus près du plus grand nombre de marques possible. Nous travaillons avec 2 500 d’entre elles, et le potentiel est encore très élevé. Cela va accroître mécaniquement le nombre de nos événements dans les années à venir. »

Ce n’est pas tout, le modèle du commerçant électronique repose également sur le nombre de ses membres, lui aussi en expansion, avec l’acquisition de 3 millions de nouvelles personnes enregistrées pour recevoir ses ventes. « L’ensemble des internautes, 45 millions en France et 400 millions en Europe, sont susceptibles de devenir membres de vente-privee. Notre meilleure publicité, ce sont les événements que nous créons et le bouche-à-oreille qui va avec. Notre acquisition de membres se fait ainsi de manière naturelle. Par la qualité de nos événements, notre qualité d’exécution opérationnelle et la réputation de notre service relation membres », assure le cofondateur.

 

La vague de l’internet mobile

L’accroissement fulgurant de la vente sur mobile a atteint 11% des ventes de l’e-commerce en 2013, selon la Fevad. Et pour vente-privee.com, ce chiffre grimpe encore plus vite, avec environ 35% du chiffre d’affaires réalisés via des outils mobiles de type smartphones ou tablettes. Loin de s’arrêter là, Jacques-Antoine Granjon prévoit une révolution dans les années à venir : « C’est le sens de l’évolution, et je pense qu’à terme, l’e-commerce se passera à 90% sur des outils mobiles. Nous sommes dans l’ère du click-and-mortar. Les clients comparent les prix et les services directement en magasin depuis leur smartphone, ce qui offre au consommateur un espace de liberté formidable. »

Les enseignes physiques doivent-elles donc craindre l’essor de cette entreprise Pas sûr, car les opérations de couponing à valoir en magasin se multiplient aussi chez vente-privee.com. La dernière en date : une vente réalisée avec les commerçants de la ville de Boulogne-Billancourt (92), qui profitent ainsi du formidable trafic de l’e-commerçant, entre 2,5 et 3 millions de visiteurs chaque jour sur le site.

Guillaume Bregeras

Les enjeux de 2014

  • Développer la production de ventes événementielles en France et en Europe.
  • Investir et recruter tout en maintenant une rentabilité autour de 6-7%.
  • Accroître les partenariats avec les enseignes.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Article extrait
du magazine N° 2307

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA