Marchés

La cuisine, objet de la bataille

|

De loin le segment du Pem le plus dynamique, tout ce qui se passe en cuisine attire les industriels. Tous, sans exception, fourmillent de propositions pour se faire une petite place au soleil des plans de travail des cuisines.

cuisine
Top Chef pour tirer les ventes Pasta maison

H.Koenig, marque allemande spécialisée dans le Pem, s’associe à l’émission de M6 « Top Chef » pour sa gamme de produits culinaires. Huit références, dans un premier temps, sont ainsi mises sur le marché, du mixeur au presse-agrumes, en passant par l’extracteur de jus, ou encore ce robot culinaire répondant au doux petit nom de TopC428.

Parce que le fait-maison n’en finit pas d’être à la mode, Lagrange surfe sur la vague et propose son Pâtes Créativ’ qui, comme son nom le laisse suggérer, permet de disposer d’une fournée de pâtes fraîches en dix minutes chrono. Et ce avec six formes possibles : spaghettini, spaghetti, tagliatelle, linguine, penne et macaroni. Sans compter la possibilité d’aromatiser ses pâtes pour obtenir un effet coloré.

 

Magimix en mode expert

 

Robot à tout faire

C’est en passe de devenir un terme générique : Magimix… Quarante-cinq ans d’histoire, cela vous pose une marque. Avec sa version Cook Expert, Magimix entend continuer à faire entendre sa petite musique en cuisine : 12 programmes automatiques, pour tout préparer, de l’entrée jusqu’au dessert, mais aussi plus de 300 recettes gratuites proposées via l’application à télécharger ou, surtout, une cuisson par induction, de 31 °C à 140 °C, précise au degré près, de cinq secondes à deux heures pour les plats à mijoter.

Il hache, pétrit, émince, râpe, tranche, émulsionne, fouette ou encore mélange. Il bout aussi, rissole, mijote et cuit à la vapeur… Bref, il fait à peu près tout. Il ? Le préparateur culinaire-cuiseur tout-en-un Cook Processor version 2.0, de KitchenAid. Accompagné d’un livre de recettes, il guide son utilisateur dans l’élaboration des menus les plus simples, comme les plus compliqués.

 

Les oignons, mais pas que…

 

Panasonic entre sérieusement dans le jeu

Il faut bien trouver un nom aux produits. Philips, au moins, sort des sempiternelles et tristes appellations techniques, à base de XZ-854 et autres. Sauf que son OnionChef s’avère, au final, assez réducteur. Car si l’on peut hacher ses oignons, c’est valable aussi pour n’importe quels fruits, légumes, herbes... Le tout avec un bol plastique réceptacle de 1,1 litre, facile à nettoyer et compatible avec l’utilisation d’un lave-vaisselle.

La cuisine devenant le centre d’attention des consommateurs en matière de petit électroménager, Panasonic ne pouvait pas se permettre de manquer ce rendez-vous. La marque japonaise accentue donc ses efforts sur ce segment de marché avec son tout nouveau robot Food Processor (à gauche), ou encore son premier extracteur de jus, Slow Juicer MJ-L500, décliné en trois coloris.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message