La décoration victime de la conjoncture ?

Coup de frein en perspective pour la décoration. Porté structurellement par l'évolution des modes de vie, la mutation de la structure de l'habitat et un vif engouement des Français, ce marché pourrait être ralenti en 2008 par la morosité économique. Selon une étude Précepta, « le rythme de progression de l'activité des distributeurs d'articles de décoration tombera à seulement 1 % en volume et 2,5 % en valeur, avant de se redresser, en 2009-2010, aux alentours de 4 % ». Dans ce contexte, les circuits spécialisés dans l'équipement du foyer et le jeune habitat devraient continuer à gagner du terrain au détriment, notamment, des grandes surfaces alimentaires, qui représentent encore plus d'un quart des ventes. Les grandes surfaces de bricolage, qui ont créé récemment des concepts dédiés (Objets et Compagnie chez Leroy Merlin ou Au Coeur de la Maison chez Mr. Bricolage), seront aussi des concurrentes à prendre au sérieux.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2042

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous