La définition du jour : Achat (parallèle)

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Durant l'été, la rédaction de LSA vous propose une définition par jour. Ce mot est issu du dictionnaire de la distribution rédigé par Yves Puget et Sylvain Aubril, édité par LSA en 2001.

logo Définition jour LSA

Achat (parallèle) : achat consistant à contourner le fournisseur local en achetant à l’étranger – moins cher généralement – ou auprès de sociétés spécialisées baptisées parallélistes des marques à des tarifs plus intéressants que le tarif habituel. Le distributeur est aidé dans ses achats parallèles par la fluctuation des monnaies, principalement. Lorsque la livre est en chute, mieux vaut acheter, par exemple, le Coca-Cola avec une monnaie forte comme le dollar ou l’euro : pour le même investissement, les volumes acquis sont bien supérieurs. Un exemple célèbre concerne la marque Haagen-Dazs, vendue 2,59 euros le demi-litre en France, mais qui valait 4,57 euros en Grande-Bretagne. En 1994, Mammouth puis toutes les enseignes sont allées acheter le produit outre-Manche.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA