La définition du jour : Zone (de chalandise)

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Durant l'été, la rédaction de LSA vous propose une définition par jour. Ce mot est issu du dictionnaire de la distribution rédigé par Yves Puget et Sylvain Aubril, édité par LSA en 2001.

logo Définition jour LSA

Zone (de chalandise) périmètre nécessaire pour obtenir la rentabilité maximale du magasin et qui détermine l’emplacement du point de vente. Pour accepter de se rendre dans un magasin, le client considère la durée du trajet, la facilité d’accès, et évalue les économies qu’il peut faire. Mais d’autres raisons peuvent le pousser à aller ailleurs : la variété de l’assortiment, les services, l’ambiance, la proximité de services publics, cinémas, banques. Selon les études effectuées, chaque client fréquente en moyenne 2,5 magasins. Pour étudier l’impact d’un magasin, la zone de chalandise est divisée en trois parties : la zone primaire comprend les trois quarts de la clientèle potentielle, la zone secondaire comprend le quart de la clientèle et la zone tertiaire fournit marginalement quelques clients. Des mathématiciens (Reilly en 1931 et Converse en 1949) ont mis au point des modèles visant à étudier des « surfaces de ventes » et « temps de trajet ». Depuis, les variables se sont multipliées pour déterminer l’impact d’un magasin dans sa zone de chalandise.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA