La digitalisation s’accélère avec les outils mobiles [Baromètre]

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

La deuxième édition du baromètre Smart Retail de Samsung, mené en partenariat avec LSA, démontre que les distributeurs s’emparent (enfin) des outils mobiles.

Madura a repensé son concept de magasin autour de la tablette vendeur.
Madura a repensé son concept de magasin autour de la tablette vendeur.© © Clotilde Chenevoy
50% des enseignes sont équipées de tablette connectée selon la deuxième édition du baromètre Smart Retail de Samsung, mené en partenariat avec LSA. C’est 14 points de plus par rapport à l’année dernière. Et 22 % sont en projets sur des outils mobiles (+4 points) tandis que 38 % des grands réseaux ont ou vont déployer des tablettes en libre-service. Autrement dit les distributeurs français s’emparent enfin des outils mobiles.
 
Plus globalement, les enseignes ont un sentiment de maturité digitale en hausse. Le baromètre dévoile une note de 2,82/5, en légère hausse de 0,2 point sur un an, et 25 % s’estiment plutôt voire très mature sur le sujet de la digitalisation des points de vente.
 
Un meilleur usage de la data
Cette maturité se retrouve dans les impacts que ces dispositifs digitaux attendus. On est moins sur des attentes pour générer des ventes supplémentaires (62 %  +8 pts) que sur la fidélisation client et l’engagement client (64 % +20 points). Plus exactement, l’augmentation du panier est une conséquence d’une meilleure fidélisation et non un objectif.
 
D’ailleurs l’étude démontre qu’un virage a été pris sur la data et sur comment mieux connaître son client pour engager avec lui de façon plus pertinente. Ainsi, pour les grands réseaux, les principales applications des dispositifs digitaux portent sur la collecte d’informations (57 %), l’attractivité du magasin (57 %) et l’accès à l’historique client (50 %).
 
 
Le baromètre s’est aussi intéressé aux priorités des enseignes sur 2018. Et là encore, la donnée est au cœur des attentes, avec une volonté claire de personnaliser l’expérience client. En revanche, comme le rappelle Gary Guillier-Marcellin, directeur division display Samsung Electronics France, « la digitalisation doit se penser au travers des besoins ; la technologie, elle, permet de répondre à tous les scénarios. » Autrement dit, les enseignes vont devoir imaginer leurs parcours clients de bout en bout, pour ensuite s’intéresser aux outils nécessaires. Une approche nécessaire si on veut éviter que la tablette prenne la poussière sous le comptoir ou en réserve.  
 
 
METHODOLOGIE
Etude quantitative en ligne menée du 26 octobre au 17 novembre 2017, auprès des décideurs dans la grande distribution en France (sièges, directeurs de magasins / Chef de rayon – 318 répondants)
 
 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA