Marchés

La direction de Fralib réserve sa participation à la table ronde initiée par le ministère du Redressement productif

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Les élus du personnel de l'usine Fralib de Gémenos (Bouches-du-Rhône), qui ont assigné leur direction qui ne les paye plus depuis mai, ont été entendus aux prud'hommes de Marseille. Une table ronde devrait réunir l'ensemble des parties prenantes, mais la direction conditionne sa participation.  

Les élus du personnel de l'usine Fralib de Gémenos (Bouches-du-Rhône), qui ont assigné leur direction qui ne les paye plus depuis mai, ont été entendus aux prud'hommes de Marseille.

"Ils ont cherché à comprendre si on travaillait, quelle était l'activité du site, etc.", a déclaré Gérard Cazorla, secrétaire du CE, un des 13 élus concernés par ces retenues de salaires depuis mai.

Le 16 août, le juge des référés avait désigné deux conseillers-rapporteurs pour en savoir davantage sur l'organisation du travail sur le site ces derniers mois, notamment depuis la réoccupation du site par les salariés le 11 mai. Un rapport doit être rendu avant une prochaine audience de plaidoiries devant le conseil des prud'hommes le 18 octobre.

En parallèle, une nouvelle table ronde réunissant les représentants des salariés, de la direction, du ministère du Redressement productif et des collectivités territoriales --dont la communauté urbaine de Marseille qui a fait début septembre l'acquisition des locaux et des machines de l'usine-- sera organisée à la préfecture des Bouches-du-Rhône à la fin du mois de septembre. La direction précise à LSA que Fralib "réserve sa réponse sur sa participation dans l'attente de précisions sur le contenu d'une éventuelle réunion, et n'y participera pas s'il devait être question de la marque Eléphant ou de volumes en sous-traitance, conformément aux déclarations des dirigeants du groupe Unilever."

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA