La direction de Gad annonce 930 licenciements

|

La société Gad, en redressement judiciaire depuis le 27 février, n'a pas trouvé de repreneur. La direction s'est attelée à un projet de continuation qui laisse perplexe les syndicats, convoqués en CCE le 28 juin.

Elle propose 930 suppressions d'emplois, dont près de 800 à l'abattoir de Lampaul-Guimiliau (29), 64 sur le site de charcuterie de Saint-Nazaire (44) et 54 au siège à Morlaix (29).

En contrepartie, 343 emplois pourraient être créés à Josselin (56) où seront rapatriées les activités d'abattage-découpe, et 400 emplois pourraient être transférés au sein de la Cecab, actionnaire majoritaire à 65% de Gad SAS.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2282

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA