La distribution et l'industrie alimentaire boostent la publicité

|

Les investissements publicitaires des distributeurs et de l'industrie alimentaire apportent leur écot à un marché publicitaire en hausse de 13,2% de janvier à mai 2010, relève Kantar Media. Les recettes sont positives sur l’ensemble des médias. On note +19,9% sur la télévision, +13,1% pour la radio, +13,4% sur le cinéma, +10,5% pour la publicité extérieure et +7,4% en presse. Les principaux marchés sont aussi tous orientés à la hausse. Concernant la presse (+13,4% en valeur et +11,5% en volume), le secteur est encore une fois tiré par les quotidiens nationaux (+26,2%). Sur les magazines, les évolutions en valeur (+7,3%) et en volume (+6,5%) sont au plus haut depuis le début d’année grâce aux annonceurs de la mode (+31,7%), de l’hygiène-beauté (+32,2%) et les distributeurs (+21,9%), qui contribuent pour près de 90% à leur croissance. La radio ensuite, croît de +25% en valeur, et enregistre ainsi son plus beau mois. Un élan sans précédent à la fois sur les stations généralistes (+28,1%) et sur les musicales (+24,8%). Distributeurs (+22%) et constructeurs automobiles (+64,5%) boostent les recettes. La télévision, elle, s’inscrit dans la dynamique des mois précédents (+23,1% en valeur et +25,2% en volume). La TNT booste toujours le média (+40%). Les chaînes historiques (+17,7%) et les thématiques (+13,6%) enregistrent leurs plus belles évolutions depuis le début d’année. Les annonceurs de l’alimentaire (+39,3%), particulièrement actifs, contribuent pour près d’1/3 à la croissance du média. Ces annonceurs, en retrait sur la presse (-1,4%) et en radio (-12,5%), affichent clairement leur intérêt pour la télévision.
Quant à la publicité extérieure, en croissance de 10,1% en mai, elle peut dire merci à la grande consommation : ce sont en effet l’alimentation (+35%) et les boissons (+29,2%) qui bénéficient aux recettes du média. Le cinéma, lui, bat de l’aile (-7,5%). On note qu’1/4 des recettes du média sont réalisées par les annonceurs des boissons et notamment Orangina Schweppes. Internet enfin, représente11,3% des montants investis sur le marché publicitaire au mois de mai. C’est le 4e média, juste devant la publicité extérieure. On note qu’au cumul, les deux médias sont au coude à coude (11% de PDM).

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

X

Recevez chaque semaine les actualités du marketing et de la communication online et offline des marques et des distributeurs.

Ne plus voir ce message