Marchés

La distribution s'engage à réduire ses marges sur les fruits et légumes

|
Jérôme Bédier, président de la FCD
Jérôme Bédier, président de la FCD

La grande distribution va "s'engager" à réduire ses marges en cas de crise dans le secteur des fruits et légumes, a annoncé lundi la fédération des entreprises du commerce et de la distribution (FCD) à quelques heures d'une réunion avec le chef de l'Etat sur le sujet. "Chaque enseigne va signer individuellement un engagement" selon lequel "en cas de crise dans les fruits et légumes (...) elle réduira ses marges", a précisé Jérôme Bédier, président de la FCD qui participera à la rencontre à l'Elysée. "Ce qui correspond déjà à la réalité quand nous faisons des ventes au déballage (...) mais là nous nous engageons de façon plus systématique et globale", a-t-il ajouté. La menace brandie par le président de la République, Nicolas Sarkozy, aux enseignes qui ne prendraient pas cet engagement, de rajouter une taxe sur les surfaces commerciales "n'est pas écartée", a reconnu M. Bédier. "Ce point ne devrait pas faire l'objet d'une discussion" lors de la réunion lundi après-midi avec M. Sarkozy mais sera intégré dans le projet de loi de modernisation de l'agriculture et de la pêche, selon M. Bédier. La discussion du texte commencera le 18 mai au Sénat.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA