La division Nespresso ne sera pas introduite en Bourse

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Les rumeurs faisaient état d'une possible introduction de Nespresso en bourse, mais elles ont été balayées par Peter Brabeck, patron de Nestlé.

nestlé logo

Peter Brabeck, patron de Nestlé, a tenu à faire taire les rumeurs sur la possible introduction de Nespresso en bourse. Cette division de Nestlé, la plus rentable du groupe, affiche une croissance et des marges confortables, de nature à attirer les investisseurs. Mais Peter Brabeck a été clair, dans les colonnes du journal économique suisse Finanz und Wirtschaft, en annonçant que Nestlé « ne voulait absolument pas introduire cette division en bourse ».

Le chiffre d’affaires de Nespresso, qui repose sur la vente de machines et de dosettes compatibles, est d’environ 3,5 milliards de francs suisses, en progression de 22% l’an dernier. La marge opérationnelle serait de 38%. Les rumeurs d’introduction ont été alimentée par les différentes scissions intraentreprises (ou spin off) opérées récemment : Kraft Foods se séparera en deux entités à compter du 1er octobre, tout comme Sara Lee qui a séparé son activité thé et café du reste.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA