La donne sur l'hygiène-beauté en plein changement en GMS

En dix ans, le chiffre d'affaires de l'hygiène-beauté en hypers et supers a augmenté de 45 %, contre + 23 % pour l'ensemble des produits de grande consommation (PGC). La performance est réelle. Mais l'envol des prix y est pour beaucoup. Cela ouvre une brèche à la fois pour les MDD, moins chères, et pour le hard-discount, en croissance de 10,8 % en 2007 sur l'hygiène-beauté, avec 5,2 % du marché en valeur.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2041

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous