Marchés

La face cachée des 10 plus importants industriels de l’agroalimentaire selon Oxfam

|

L’ONG Oxfam s’attaque aux "coulisses" des industries agroalimentaires. Elle a établi un classement des dix principaux groupes mondiaux selon des informations disponibles au grand public.

En plein scandale sur la viande, ce classement risque d’alimenter encore les suspicions envers les industriels de l’agroalimentaire. Il s’appuie sur une enquête baptisée "La face cachée des marques" et balaie les politiques agricoles, les engagements publics et la supervision des chaînes d’approvisionnement des dix groupes mondiaux en fonction de sept critères distincts: terres ; femmes ; agriculteurs ; ouvriers ; climat ; transparence et eau.

Des jugements négatifs

A la lecture des jugements énoncés par l’ONG il est difficile de se faire une opinion précise. Dans de nombreux cas, comme celui de Mondelez, elle pointe le manque "de donnée statistique clé sur sa propre consommation d’eau" ou assène des postures sans que l’on puisse s’appuyer directement sur les données en questions, à l’image du jugement sur l’emploi des femmes au sein de Danone: "Danone exécute des projets destinés aux agricultrices, mais ne fait preuve d’aucune compréhension des problèmes auxquels sont confrontées les femmes ni d’aucun engagement visant à soutenir le changement en faveur des femmes."

De nombreuses sources

La dimension macro de ce travail permet de se faire une idée plus précise sur ce que représente le "système alimentaire" mondial, et bénéficie d’un nombre de sources très important. Pour étayer les propos et surtout les jugements, globalement très négatifs, il aurait encore fallu donner un peu d’espace aux 10 industriels qui ont, pour la plupart, des plans d’action au long terme sur la plupart de ces sujets.

A ce jour, Oxfam affirme que ces industriels répondent qu’une grande partie des problèmes soulevés sont de la responsabilité des politiques, des négociants et des consommateurs. Retrouvez les détails de l'enquête.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter