Marchés

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement LSA.fr - édition Abonné

La farine veut sortir de la banalité

LAURENCE ZOMBEK |
|

Publié le 14/06/2017

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Malgré la libération de la concurrence il y a cinq ans, la farine peine à valoriser son mix produits. Se distinguer des premiers prix passe par les packagings et les spécialités.

3c Mon Fourpizza 3.jpg
Depuis la fin du monopole de France Farine en 2012 (condamné pour entente sur les prix), la farine de blé peine toujours à se valoriser. Alors que le café ou les pâtes ont réussi à dépasser le statut de produits de première nécessité et à ériger un puissant segment premium, la farine de blé y reste collée. Axiane (Treblec, Ebly, Lemaire) avait pourtant réussi une […]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu
Vos codes d'accès sont erronés.
Veuillez saisir votre email et votre mot de passe.

En vous abonnant à LSA, vous accédez à :

  • Des analyses exclusives sur les tendances et les marchés de consommation
  • En avant-première, des nouveaux concepts de magasins et des innovations PGC
  • Le suivi des stratégies d’enseignes et de sites marchands, alimentaires et non alimentaires
  • Des idées et des bonnes pratiques en matière de Commerce connecté
  • Des chiffres clés et données exclusives : base de données marchés PGC (CA, évolutions...), base de données Magasins (par enseignes, par zones...), base de contacts Centrales d’achats
Votre abonnement à LSA vous donne accès à :

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA