La FCD demande la suppression de la taxe poisson

« Il n’est pas normal que le consommateur paie 2% de plus son poisson alors même que les prix du pétrole et du gasoil ont chuté », a expliqué Jérôme Bédier, président de la FCD lors des vœux de la fédération. Mise en place voici un an, la taxe « poisson » visait à soulager les pêcheurs victimes de la hausse du carburant. Elle n’est plus justifiée aujourd’hui. Du coup, la FCD a introduit un recours à Bruxelles pour l’annulation de cette taxe. « La plainte est instruite, poursuit Jérôme Bédier. Nous espérons toutefois trouver un modus vivendi avec le gouvernement ». Cette taxe rapporte entre 100 et 120 millions d’euros à l’Etat.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter