La FCD en alerte sur la LME

Dans un contexte de consommation fragile, d'inquiétudes des Français à propos de leur pouvoir d'achat et de hausses fortes du coût de certaines matières premières, la FCD juge le projet de modification de la LME « extrêmement dangereux ». « Remettre en cause les règles de la négociation entre distributeurs et industriels, qui ont permis, depuis 2009, une maîtrise de l'inflation des produits alimentaires, comporte de nombreux risques, et notamment de hausse des prix et donc de baisse de la consommation déjà fragilisée, et devrait être mesuré par le gouvernement, avant toute annonce médiatique ». L'Ania considère que la loi, mal appliquée, a abouti à fragiliser davantage les fournisseurs vis-à-vis des enseignes alimentaires.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2244

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Nos formations

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres