La FCD prend les devants en matière d’alcool

|
FCD alcool

La consommation excessive d’alcool, notamment chez les jeunes, préoccupe énormément Roselyne Bachelot, ministre de la Santé. Mais aussi les distributeurs qui vendent 80% des alcools consommés en France. C’est pourquoi sous l’égide de la FCD, les enseignes viennent de signer  Action Prévention Alcool.

Une opération avec quatre mesures : l’étiquetage systématique des unités d’alcool sur les produits (bière, vin, spiritueux, cidre, etc.) à marque d’enseigne, la mise en place d’affiches aux rayons concernés et distribution massive d’autocollants mentionnant le logo créé pour l’occasion « Moins de 18 ans, l’alcool j’achète pas », la proposition aux pouvoirs publics de modalités de contrôle de l’application sur l’interdiction de vente d’alcool aux mineurs (moins de 16 ans, en l’état de la législation).

Cette proposition vise à obtenir du gouvernement l’autorisation de vérifier la carte d’identité des jeunes clients, le cas échéant.  Jérôme Bédier, président de la FCD, préconise que ce soit les vigiles ou les directeurs de magasin qui s’en chargent, en aucun cas les caissières, lesquelles sont déjà soumises à un fort stress.

Dernière mesure : l’édition d’un guide de bonnes pratiques de dégustations. Parmi les règles : ne pas proposer de dégustation aux mineurs, le verre doit être servi devant le client (aucun verre pré-rempli), mise à disposition d’un crachoir, le degré d ‘alcool devra être précisé au consommateur. Voici qui va faire plaisir aux viticulteurs souvent sollicités pour animer des dégustations !
 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Eaux, sodas, jus, bières, vins, liqueurs et spiritueux : chaque semaine recevez les dernières infos et nouveautés du rayon Boissons.

Ne plus voir ce message