La FCD rappelle que la LME a fait baisser les prix

|

Alors que les députés viennent de dresser un bilan critique de la LME, qui n’aurait pas entraîné de baisse des prix selon eux malgré la forte diminution des marges arrière, la Fédération du commerce et de la distribution (FCD) conteste cette vision par voie de communiqué. «Trois réalités sont incontournables après un an et demi d’application de la loi, les prix ont baissé sans contestation possible, la baisse des marges arrière est massive et la réforme des délais de paiement se traduit par le transfert massif de trésorerie vers les PME de centaines de millions d’euros», indique en substance la fédération de la distribution. La Commission des affaires économiques présidée par Patrick Ollier considére au contraire que les effets de la LME sur les prix paraissent « modestes ». Les députés veulent aussi revenir sur le volet urbanisme commercia de la LMEl, considéré comme insuffisant, le droit d’installation devenu libre entre 300 et 1000 mètres carrés étant considéré lui comme «désastreux». Enfin, Patrick Ollier estime que des abus persistent dans les relations commerciales. Les distributeurs comme les industriels ne veulent cependant pas revenir devant les députés pour de nouveaux débats, les deux parties estimant que la CEPC doit jouer son rôle dans l’examen des pratiques commerciales.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter