La filière pêche tente de s'organiser

|

France Filière Pêche : tel est le nom de la nouvelle association regroupant pas moins de treize organisations de la filière, depuis les producteurs, les mareyeurs, les grosssistes en passant par les distributeurs et les restaurateurs. Le but de cette association est de mener des campagnes en faveur de la pêche française, en créant un logo et une marque et permettant au consommateur d'orienter son choix en fonction de l'origine du produit, en l'occurence la pêche française. Cette association pourrait même déboucher sur une interprofession qui pourrait alors mener "une palette plus large d'actions collectives". Selon de bonnes sources, la réorientation de la consommation sur la pêche française par l'incitation pourrait se substituer pour partie à la suppression de la taxe poisson, décidée par le président de la République il y a deux ans mais qui était illégale au regard de Bruxelles, car elle constituait une aide aux pêcheurs. France Filière Pêche sera financée par des contributions volontaires. Les transformateurs, comme la conserve ou les produits surgelés, pourraient également utiliser le logo et la marque de l'association sur leurs emballages. La création de cette marque est prévue au deuxième trimestre et son lancement en septembre. Bruno Lemaire, ministre de l'Agriculture, soutient l'initiative et était présent au baptême de la filière dans le cadre du Salon de l'Agriculture.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’essentiel de l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits alimentaires.

Ne plus voir ce message