La fin de Fresh & Easy coûte cher à Tesco

|

Tesco, qui a annoncé avoir mis son enseigne américaine, Fresh & Easy, en vente cinq ans après son lancement, paye cher cette sortie des Etats-Unis.

tesco

Tesco a décidé de se repositionné en Grande-Bretagne et de mettre fin à Fresh & Easy, son enseigne américaine. Malgré des pertes de bénéfices, le groupe, numéro 1 de la grande distribution britannique, annonce que son plan de redressement commence à fonctionner.

Sur l’année 2012, les bénéfices du groupe ont chuté à 124 millions de livres, soit 145 millions d’euros, contre 2,806 milliards de livres en 2011. Le retrait de Fresh & Easy du sol américain a coûté 1,2 milliards de livres à Tesco.

"Les annonces d'aujourd'hui sont les conséquences naturelles des changements stratégiques que nous avons entamés il y a un an" avec "des dépréciations liées aux Etats-Unis, d'où nous confirmons notre décision de sortir, et à nos investissements dans l'immobilier au Royaume-Uni que nous ne poursuivons pas en raison de notre approche fondamentalement différente de l'espace", annonçait le directeur général, Philip Clarke.

L’enseigne, lancée il ya plus de cinq ans et qui comptait plus de 200 magasins dans l’ouest américain, devait conquérir le marché de la grande distribution américaine, avec comme concurrent le célèbre Walmart.

Des repreneurs se seraient déjà manifestés pour la reprise de l’enseigne américaine de Tesco.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter