La fin de l'euphorie

|

Après des années de forte croissance, le secteur des loisirs numériques a connu sa première baisse en 2009. La fin d'un cycle pour une génération qui n'a pourtant pas encore dit son dernier mot .

Les ventes de consoles se sont tassées en 2009. Pour les dynamiser, les fabricants ont consenti des baisses de prix. Dont Sony, qui propose sa PS3 à 300 €, soit 100 € de moins.
Les ventes de consoles se sont tassées en 2009. Pour les dynamiser, les fabricants ont consenti des baisses de prix. Dont Sony, qui propose sa PS3 à 300 €, soit 100 € de moins.

Cela devenait presque monotone. Chaque année depuis cinq ans, le marché des jeux vidéo avait habitué les observateurs à battre le record de ventes établies l'année précédente. À la manière du perchiste légendaire Serguei Bubka, plusieurs barres que l'on pensait infranchissables l'ont pourtant été. Celles des 2 milliards d'euros de chiffre d'affaires, puis des 3 milliards ; celles des 4 millions de consoles vendues, puis des 5 millions...

 

Une seule règle, le cycle de vie

 

Avec cette génération exceptionnelle de consoles (Wii, DS, PS3, XBox 360), les loisirs numériques ont changé de dimension pour conquérir le « mass market ». Mais même les exceptions obéissent à certaines règles. Et dans le jeu vidéo, la règle, c'est le cycle de vie des consoles de jeux. Une génération de consoles dure cinq à six ans. Les machines actuellement en vente sont sorties entre 2005 pour les plus anciennes (DS et XBox 360) et 2007 pour la plus récente (la PS3). Soit entre trois et cinq ans, ce qui fait un âge respectable dans le jeu vidéo. « C'est ce qui explique que les ventes se sont tassées en 2009 », assure Stephan Bole, le directeur général de Nintendo France.

Résultat, pour relancer les ventes, tous les constructeurs ont joué sur le levier du prix. Sony a consenti une coupe de 100 € sur son onéreuse PS3 (dorénavant à 300 €), Nintendo, de 50 € et Microsoft est le plus compétitif avec une XBox 360 à 179 €. Cette stratégie prix a permis au marché de finir l'année en trombe alors qu'il avait débuté timidement 2009. Certaines machines comme la PS3 et la XBox 360 ont même vu leur vente progresser entre 2008 et 2009. Mais ces hausses de volumes n'ont pas suffi à compenser les baisse de prix et le marché du hardware (console + accessoire) a fini l'année à - 19%, soit 1,27 milliard d'euros.

 

Un cycle en pousse un autre

 

1,27 Mrd€

Les ventes de consoles et d'accessoires*, - 1,9%**

1,44 Mrd€

Les ventes de jeux pour PC et consoles*, - 12%**

Source : entreprises d'après GfK * Données 2009 ** Évolution versus 2008

Côté jeux, c'est à peine mieux. Et là, l'effet « cycle » ne joue pas, au contraire. Avec un parc installé de consoles plus important que l'année précédente, il aurait dû se vendre au moins autant de jeux en 2009 qu'en 2008. Pourtant, le chiffre d'affaires des ventes de softwares a reculé de 12%, à 1,44 milliard d'euros. L'explication résiderait dans le calendrier de sorties de jeux. « En 2008, plusieurs grosses sorties de jeux [Mario Kart Wii, WiiFit GTA IV... NDLR] avaient tiré les ventes vers le haut, explique François Ruault, directeur de la division Entertainment and Devices de Microsoft France. Le phénomène ne s'est pas reproduit en 2009. »

Pas de quoi s'inquiéter pour autant pour l'avenir de cette génération de consoles. L'année 2010 devrait être celle du bouquet final pour les Wii, PS3 et XBox 360. La console de Microsoft va lancer un nouveau système de jeu sans manette baptisé Natal. Sony dégainera dans la foulée son contrôleur de mouvements semblable à la Wii, et Nintendo promet une série de titres gagnants pour les fêtes. Sans compter qu'un nouvelle DS dotée d'un écran 3D devrait voir le jour avant la fin 2010. Comme cette génération de consoles, cette fin de cycle promet de mettre la barre vraiment très haut.

DS et WII, les plus répandues en France

Parc de consoles de jeux vidéo en France en janvier 2010, en millions d’unités
Source : entreprises d’après GfK

C'est indéniable. DS et Wii sont vraiment les plus appréciées des Français. Occupant les deux premières places, elles dominent de loin leurs concurrents.

LES TENDANCES

- La hausse des ventes de consoles HD (PS3, XBox 360).

- Des baisses de prix pour relancer les ventes.

- La fin de cycle de renouvellement des consoles.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° HSNA

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous