La Fnac anticipe l'arrivée de Virgin

La venue de Virgin à Metz conduit la Fnac à opérer une extension de sa surface de vente.

Face à l'ouverture de Virgin, le 15 décembre 2000 à moins de 300 mètres de son magasin messin, la Fnac entend poursuivre sa stratégie commerciale fondée sur ses deux points forts : sa position en centre-ville et la diversité de son offre. Implantée dans le centre commercial Saint-Jacques, qui attire 13,5 millions de visiteurs par an, la Fnac propose près de 120 000 références en livres, en disques et en produits techniques. Une offre conséquente qui devrait encore être étendue par l'extension de sa surface de vente prévue pour 2001.

« Nous allons, par exemple, doubler le nombre de références de nos linéaires rap et techno », précise Jean-Luc Beyer, le nouveau directeur. La Fnac continuera, par ailleurs, d'exposer les oeuvres de photographes locaux et d'accueillir des artistes.

Jean-Luc Beyer reste donc serein avant l'arrivée de Virgin. « Cette concurrence va nous faire du bien. Nous devrons nous remettre en cause, être encore plus proche des clients et vigilants sur l'accueil », poursuit le directeur, qui envisage une campagne publicitaire avec des commerçants de la ville ou des salles de spectacles. « Il faut que la Fnac soit plus visible de l'extérieur. Nous pensons ainsi insérer des encarts publicitaires sur des programmes de théâtre ou faire diffuser un disque en exclusivité dans tel bar de Metz », annonce Jean-Luc Beyer. Ce dernier attend la décision de la CDEC pour annoncer l'ampleur des changements et la création d'emplois.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1699

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Nos formations