La Fnac dévoile ses Apple Shop

|

«Cinq, quatre, trois, deux, un, baisser de rideau ! » La Fnac Digitale, boulevard St-Germain à Paris, avait prévu, le 28 juin, une belle mise en scène. Un rideau tombe, et une grosse pomme blanche sur un fond immaculé apparaît derrière trois grandes tables de bois clair garnis de Mac et d'iPod. Bienvenue dans l'Apple Shop, nouveau corner des produits de la firme de Cupertino, ordinateurs, logiciels et lecteurs MP3. Au total, quelque 75 Apple Shop devraient éclore d'ici à la fin 2007 en France dans les magasins spécialisés, dont cinq à la Fnac. « Nous sommes le plus gros vendeur de produits Apple en Europe, s'est félicité Denis Olivennes, PDG de « l'agitateur culturel ». Steve Jobs a dit un jour que si la Fnac n'existait pas, il aurait dû l'inventer. Nous aurions pu dire la même chose pour Apple. » Les vendeurs de la marque (3 à la Fnac Digitale) et ceux de la Fnac travail-leront main dans la main, pour accueillir et conseiller les clients. Un bar, type comptoir de bistrot, permettra de faire des démonstrations sur grand écran. Un vrai petit Apple Store comme à New York ? Pas vraiment : impossible de prendre rendez-vous pour des entretiens personnalisés ou de venir avec son iPod pour le réformateur. Des services que seuls les Apple Store proposent. Mais rien n'est prévu pour l'heure en France. Apple ne ferait pas ça à un ami de 30 ans comme la Fnac...

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2007

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous