LA FNAC INTERDITE D'OUVERTURE

· Le tribunal des référés de Nanterre a ordonné le 31 octobre à la Fnac Paris la fermeture de ses magasins le 1er novembre sous peine d'une astreinte de 50 000 F par salarié travaillant ce jour-là. Les syndicats qui ont saisi la justice protestaient contre une mesure « justifiée par des raisons financières ». La direction avait conclu un accord avec un seul d'entre eux, FO.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1559

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous