La Fnac Logistique négociera sous la contrainte

Alors que les syndicats de Massy, Morangis et Palaiseau (600 salariés) demandaient des négociations sur les 35 heures et sur la convention d'entreprise, Yann Jaouën, directeur général de la Fnac Logistique a fait lever les piquets de grève implantés le 12 novembre. Il a proposé des mesures transitoires jusqu'en juin 2000. Contrainte par le tribunal de grande instance d'Évry et devant le risque d'extension du conflit aux magasins parisiens, la Fnac Logistique s'est engagée à ouvrir des négociations le 5 janvier.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1654

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous