La Fnac portée par ses ventes en France, mais plombée par le Brésil au premier trimestre

|

La Fnac publie le résultat de ses ventes au premier trimestre 2016 : 839 millions d'euros de chiffre d'affaires, en croissance de 0,5% à taux de change constant.

Angouleme, 19 mars 2015. - La nouvelle boutique Fnac Connect du centre commercial Geant d'Angouleme. - Photo : Sebastien Ortola / REA
Angouleme, 19 mars 2015. - La nouvelle boutique Fnac Connect du centre commercial Geant d'Angouleme. - Photo : Sebastien Ortola / REA© Sebastien Ortola / REA/FNAC

En marge de la folle journée du 21 avril 2016, qui a vu Conforama et la Fnac surenchérir à coups de millions d’euros pour acquérir Darty, le groupe Fnac publiait son chiffre d’affaires pour le premier trimestre 2016.

Sur les trois premiers mois de l’année, la Fnac a ainsi réalisé un chiffre d’affaires de 839 millions d’euros, en progression de 0,5% à taux de change constant. La France représente à elle seule 72% des ventes, à 601 millions. Ici, la progression est plus intéressante, à +1,5%.

La France tire le groupe vers le haut

C’est donc que ce sont les autres pays de présence du groupe qui viennent un peu « plomber » le bilan : -5,6% au Brésil, -1,5% dans la péninsule ibérique et -1,8% en Suisse et en Belgique.

Ramenée à magasins constants – la Fnac compte trois magasins de plus à la fin de ce premier trimestre, avec désormais 202 unités, dont 128 en France – la progression des ventes est de 0,1% au total, et de 1,4% en France. Dans le vert, donc, ce qui est toujours un peu positif à souligner.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres