La Fnac se sépare de sa filiale brésilienne

|

Dossier La Fnac, présente au Brésil depuis 1999, annonce son retrait du pays avec la vente de sa filiale (12 magasins) au groupe Livraria Cultura

La Fnac se sépare de sa filiale brésilienne, après dix-huit ans de présence dans le pays.
La Fnac se sépare de sa filiale brésilienne, après dix-huit ans de présence dans le pays.

Après dix-huit ans de présence au Brésil, la Fnac se retire du pays. Une décision sans surprise tant cela faisait plusieurs années que le groupe Fnac cherchait à vendre sa filiale brésilienne. En cause, non pas tant l’intérêt d’être présent dans ce pays où la consommation est particulièrement développée mais, plutôt, l’absence, pour la Fnac, de taille critique pour rendre ses activités pérennes. Douze magasins Fnac dans un pays comme le Brésil, c’est bien trop peu.

Filiale vendue à Livraria Cultura

La Fnac se retire donc, et l’heureux acquéreur se nomme Livraria Cultura, groupe spécialisé, comme son nom le laisse suggérer, dans la distribution de produits éditoriaux, via un réseau de 18 magasins en plus de son activité e-commerce.

Avec cet apport des 12 magasins Fnac, Livraria Cultura, en plus d’agrandir son parc, va également pouvoir diversifier son activité en s’ouvrant aux produits techniques chers à la Fnac.

Une marque Fnac qui n’est pas vouée à disparaître du paysage brésilien puisque le groupe Fnac-Darty annonce autoriser « la poursuite de l’utilisation de la marque Fnac ».

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres