La Fnac, une organisation toujours plus cross-canal

|

Le site et les magasins de la Fnac multiplient les services de commande et de livraison pour les clients. La supply chain évolue, avec un troisième entrepôt livré en juillet.

Les clients de la Fnac pourront bientôt commander sur un terminal digital, dans les magasins, le produit de leur choix dans l'offre Fnac et fnac.com, puis sélectionner le mode de livraison, en magasin ou à domicile. Un canal supplémentaire qui vient se greffer à une offre de services décuplée depuis un an, qui dessine autant de flux nouveaux. Côté pile, l'objectif est que le client accède à l'ensemble de l'offre, quels que soient le mode de commande et le lieu de livraison. Côté face, le défi est d'élaborer les schémas logistiques les plus pertinents ainsi que des synergies afin de rationaliser les flux.

UN TROISIÈME ENTREPÔT FIN JUILLET

La Fnac opérera bientôt via trois entrepôts, tous situés dans l'Essonne, et dont les rôles évoluent.

L'entrepôt de Wissous (31 000 m²) est dédié aux produits éditoriaux et petits produits techniques, pour le canal magasin, en flux tendus.

Celui de Massy (65 000 m²), produits éditoriaux et petits produits techniques pour le canal web, en flux stockés.

Un nouveau site ouvrira fin juillet à Wissous (22 000 m²), pour les gros produits techniques, dans une logique multicanal.

 

Optimiser le transport

En 2011, pas moins de quatre nouveaux services ont vu le jour. Avec deux nouveautés, d'abord, pour les utilisateurs du site web, en matière de clic and collect. Premier cas de figure : la commande sur internet d'un produit technique, qui se trouve dans le magasin de son choix. Il peut être mis à disposition en une heure dans le point de vente choisi. « Ce service, réclamé par nos clients, représente une belle opportunité, du point de vue de la supply chain, car les produits se trouvent déjà en magasins », indique Sébastien Liorzou, directeur des opérations de l'enseigne. Seconde option : la sélection sur fnac.com d'un produit disponible dans un entrepôt Fnac, livrable gratuitement en magasin, ce dernier faisant ainsi office de relais colis. « L'avantage, ici, est de profiter d'un flux de transport existant pour optimiser ce nouveau service », explique Sébastien Liorzou.

Troisième nouveau service, pour les clients du magasin cette fois-ci : la commande d'un produit de marketplace. C'est alors le marchand tiers qui prend en charge le transport. La quatrième offre, enfin, s'adresse aux clients du point de vente : commander une référence présente dans certaines autres Fnac ayant un assortiment plus large. La commande part d'un autre point de vente pour la livraison à domicile ou en point relais. « L'idée, c'est de faire des magasins des sortes de marketplaces : celui qui dispose du produit l'expédie au client », observe le directeur des opérations.

Pour l'organisation des entrepôts, la logique reste l'implantation en région parisienne, « un barycentre cohérent, sachant que l'Ile-de-France pèse lourd dans notre chiffre d'affaires », fait valoir Sébastien Liorzou. Fin juillet, un nouvel entrepôt de 22 000 m² va voir le jour à Wissous (Essonne), à proximité des deux autres. Le premier, à Wissous déjà, sur 31 000 m², l'autre à Massy (65 000 m²). « La proximité de ces entrepôts permet de rationaliser le transport et de grouper l'ensemble des commandes, web et magasins, afin de remplir au mieux les camions. »

Les principes

- Des entrepôts proches les uns des autres, pour grouper les commandes et mieux remplir les camions

- Accompagner l'offre multicanal des magasins et du site web, en spécialisant les entrepôts

- Une logique de stock pour le site web, une approche de cross-docking pour les magasins

 

Bientôt des franchises

Avec l'élargissement de l'offre et la croissance d'internet, il devient nécessaire d'ouvrir un troisième entrepôt, tout en faisant évoluer leur logique. Cette nouvelle plate-forme multicanal traitera les gros produits techniques. Cela permettra également d'accompagner le parc de magasins, qui va grandir. Aux 85 unités actuelles vont s'ajouter les nouveaux formats dans les gares et aéroports. En attendant l'ouverture programmée de points de vente supplémentaires, en franchise cette fois.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2234

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Recevez chaque semaine l’actualité des équipements et technologies pour le magasin et de la supply chain des distributeurs.

Ne plus voir ce message