Marchés

La FNCL prône des relations commerciales responsables pour la filière lait

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer
Le prix du lait a augmenté de 8% en 2013
Le prix du lait a augmenté de 8% en 2013

L'ensemble des acteurs de la filière lait et des représentants de la distribution se réuniront le 12 décembre. La Fédération Nationale des Coopératives Laitières (FNCL) souhaite que les relations commerciales durables soient instaurées sur l'ensemble de la chaîne et rappelle que les coopératives doivent répondre aux attentes des éleveurs.

La rémunération est un élément clé dans la relation qui noue les coopératives et leurs producteurs. Si en 2013, au niveau de la filière, la hausse du prix du lait a été augmenté de 8 % par rapport à 2012, les coopératives doivent continuer à dégager des marges suffisantes de leurs ventes auprès de la grande distribution pour assurer un niveau de revenu correct à leurs producteurs. Pourtant, si les tarifs payés aux producteurs ont augmenté, le prix de vente aux consommateurs a baissé de 1%. Les marges dégagées par les transformateurs sont alors inférieures à 1%, voire négatives, en fonction des segments laitiers.

Inclure les hausses techniques

« La guerre des prix est en train de détruire l'ensemble de la chaîne. Si les transformateurs ne dégagent pas des marges suffisantes, ils ne pourront pas assurer une activité durable et la rémunération de leurs producteurs », explique Dominique Chargé, président de la FNCL. Ainsi, la Fédération appellent aux acteurs, présents lors de cette réunion, de travailler afin de repartir la valeur sur l'ensemble de la chaîne et d'inclure en 2014 les hausses techniques pour que les opérateurs dégagent des marges et développent leur activité.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA