La FNSEA, Coop de France et UFC-Que Choisir lancent une pétition en faveur de l'origine des viandes

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Dossier La FNSEA, Coop de France et UFC-Que Choisir veulent obtenir un étiquetage obligatoire mentionnant l'origine des viandes et lancent une pétition à cet effet pour faire pression sur l'Union européenne. Le but n'est pas qu'une question de sécurité alimentaire, il s'agit aussi d'aider la filière animale en pleine crise. Le Commissaire européen à l'Agriculture, l'Irlandais Phil Hogan, est justement à Paris...

La pétition en faveur de l'origine des viandes vise aussi à soutenir la filière en crise
La pétition en faveur de l'origine des viandes vise aussi à soutenir la filière en crise© Bernd Jürgens - Fotolia.com

"Alors que plus d’un produit transformé sur deux (54% source UFC-Que Choisir) ne mentionne toujours pas le pays d’origine de la viande qu’il contient, l’UFC-Que Choisir, la FNSEA et ses associations spécialisées, Jeunes Agriculteurs et Coop de France, lassés de l’inaction des pouvoirs publics européens, ont décidé d’unir leurs voix et leurs forces à l’occasion du Salon de l’Agriculture, indique un communiqué commun. L’objectif commun est clairement affiché : accroître la pression sur l’Union européenne en lançant une pétition en ligne ouverte à tous pour un étiquetage obligatoire de l’origine des viandes". 

L'annonce de la pétition intervient au moment où le Premier ministre, Manuel Valls, reçoit le Commissaire européen à l'Agriculture, Phil Hogan, ce jeudi 25 février 2016. Ce dernier est accusé de tous les maux : non seulement il ne soutient pas la question de la mention d'origine, mais il estimerait aussi que la crise agricole n'est que passagère et que le marché va rééquilibrer la situation. La Commission européenne a toutefois dégagé une aide de 500 millions d'euros, dont 63 pour la France, mais que les politiques comme les syndicats jugent nettement insuffisants. La pétition vise donc à faire pression sur lui. Même si la majeure partie des pays européens ne veut pas entendre parler d'une mention d'origine, notamment les fabriquants, très réticents pour des raisons économiques. 

"Les consommateurs réclament une information claire"

D'après la FNSEA, Coop de France et UFC-Que Choisir, "les consommateurs réclament une information claire sur la provenance des produits qui leur sont proposés. Les producteurs agricoles et les coopératives ont aussi la volonté de mieux faire connaître l’origine de leurs produits. C’est une information loyale que nous devons donner aux consommateurs. Ensemble, nous demandons à la Commission l’adoption sans délai d’une réglementation permettant au consommateur de connaître la provenance de la viande dans les produits transformés, comme pour la viande crue. Parce que cette mesure est essentielle pour renforcer la transparence des approvisionnements et améliorer la traçabilité, dites avec nous : «Oui, je veux savoir d’où vient ma viande !». La pétition peut être signée via change.org/origineviande et lors du Salon de l'Agriculture. 

2 commentaires

Delache F.

29/02/2016 19h57 - Delache F.

Je veux connaitre la provenance de la viande ainsi que les autres ingrédients qui entre dans l élaboration de tous les produits transformés.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Texier ph

27/02/2016 14h51 - Texier ph

Il faut taxer les produits qui ne donnent pas d'informtion sur l'origine des produits; il font courir aux consommateurs un vrai risque

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA