Marchés

La FNSEA déçue du rapport Chalmin

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Bien qu’ayant réagi tardivement, la FNSEA s’est dit déçue des conclusions du rapport Chalmin sur les prix et les marges dans la viande bovine, qui dédouanent les industriels et les distributeurs d’une augmentation de leurs profits sur le dos des producteurs. La FNSEA dénonce le fait que le rapport ait été publié avant même que les participants de l’Observatoire aient pu discuter de ces conclusions, et dénonce la méthode qui consiste à présenter de manière officielle un rapport qui n’est que préliminaire, ce que l’économiste Philippe Chalmin avait précisé. Le rapport fait surtout le constat, comme d’autres auparavant, qu’il est très difficile d’analyser la formation des prix et la répartition des marges, et surtout que celles-ci ne sont jamais que le résultat de l’offre et de la demande sur un marché concurrentiel européen et mondial. L’équilibre actuel montre que celle-ci met à mal nombre de producteurs agricoles – viande bovine et porc principalement - sauf toutefois ceux spécialisés dans les céréales dont les cours s’envolent. «La farine va augmenter dans les prochaines semaines de l’ordre de 25 % », a indiqué à LSA un dirigeant d’enseigne.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA