La FNSEA et Coop de France tirent à vue sur le ministère de l’Ecologie

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Les dirigeants de la FNSEA et de Coop de France sont montés au créneau contre le ministère de l’Ecologie, du développement durable et de la Mer en raison d’une brochure publiée par ce dernier qui vise à conditionner la quasi-totalité des aides agricoles à l’agriculture biologique, ce qui aurait pour effet selon eux de faire flamber les prix de l’alimentation. «L’application de ces recommandations conduirait à une véritable décroissance de l’agriculture. L’indépendance alimentaire, la volatilité des cours, l’organisation des marchés n’y sont pas traités », s’insurge un communiqué de Coop de France. Du côté de la FNSEA, on s’étonne de la publication d’un tel rapport. «Jusqu’alors, le ministère du développement durable n’a pas dans son domaine de compétence celui de l’Agriculture. Il s’agit d’un écart de conduite institutionnel. Il y a un accord franco-allemand pour défendre la politique agricole commune en 2013, à respecter ». Les deux ministres, Jean-Louis Borloo et Chantal Jouanno, ont déclaré que le document élaboré par leurs services ne reflétait pas leur propre position.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA