La franchise pèse plus de 50 milliards d’euros aujourd’hui

|

La franchise se porte bien. Son chiffre d’affaire a progressé de 21 % sur 10 ans pour atteindre 50,7 milliards d’euros cette année selon la dernière enquête Banque Populaire/FFF. Sur la même période, le nombre de réseaux a quasiment doublé (+ 98 %) et le nombre de points de vente a progressé de 77 %, passant de 36 773 à 65 059 franchisés.

fff

Toute la franchise

Toute la franchise

Plus de 1800 concepts éprouvés vous attendent

créez votre entreprise

Dans sa 10e édition, l’enquête annuelle de la franchise Banque Populaire, en partenariat avec la Fédération française de la franchise (FFF), publiée ce mercredi 27 novembre revient sur dix années d’évolution d’un secteur qui se révèle très dynamique. Le chiffre d’affaire a progressé de 21 % sur 10 ans pour atteindre 50,7 milliards d’euros cette année selon la dernière enquête Banque Populaire/FFF. Ce qui situe le secteur au-dessus du chiffre d’affaires généré par le e-commerce en France, qui devrait atteindre 50 milliards en 2013 selon la Fevad. Sur la même période, le nombre de réseaux a quasiment doublé (+ 98 %) et le nombre de points de vente a progressé de 77 %, passant de 36 773 à 65 059 franchisés.

Des franchiseurs optimistes

Dans un environnement économique globalement déprimé, le secteur se distingue aussi par son très haut niveau d’optimisme. En 2013, 93 % des franchiseurs (+2 points par rapport à 2004) se déclarent optimistes sur l’avenir de leur réseau. Les perspectives sont également encourageantes, 4 franchiseurs sur 10 envisagent l’ouverture de 10 points de vente ou plus dans les 12 prochains mois. Autre point important, l’international devient un fort levier de croissance. Si le nombre de franchiseurs déjà installés à l’international est stable à 30 %, l’enquête Banque Populaire/FFF qui s’appuie sur une étude CSA relève une progression de 12 points du nombre d’ « intentionnistes », ces franchiseurs qui envisagent de se lancer hors des frontières. Ils sont, en effet, 30 % à vouloir faire grandir leur réseau en dehors de l’Hexagone dans les deux ans à venir.

Une montée en compétence des franchisés

Le profil du franchisé s’est aussi sensiblement modifié : il est plus féminin, plus âgé et plus diplômé. Sur 10 ans, la proportion des femmes en franchise est passée de 33 % à 40 %. L’âge moyen s’établit à 45 ans en 2013, contre 42 ans en 2004. Et les franchisés sont davantage diplômés : la part des Bac+2 et plus s’est en effet considérablement accrue, passant de 44 % à 56 %. « Il s’agit d’une évolution relevant d’un phénomène de génération, expliquent les auteurs de l’enquête. En effet, les Français sont de plus en plus nombreux à poursuivre des études dans l’enseignement supérieur. » Enfin, l’implication de la famille aux côtés du franchisé s’est accentuée. Ainsi, en 2013, les conjoints sont désormais majoritaires à être impliqués dans l’entreprise (52 %, + 6 points en 10 ans).

Le digital en appui

Dernier point saillant : le développement de la digitalisation des réseaux se poursuit et s’intensifie, avec pour premier objectif « d’entretenir la relation avec les franchisés ». En 2013, 97 % des franchiseurs géolocalisent les points de vente de leur réseau sur leur site Internet et 65 % l’utilisent pour fidéliser les franchisés. Par ailleurs, 94 % présentent leur enseigne et leurs produits sur ce canal. 76 % des franchiseurs ont également intégré les réseaux sociaux dans leur communication et la moitié d’entre eux a mis en place une stratégie de gestion de la réputation de leur marque. Ils sont toujours plus nombreux à mettre en place une stratégie multi-canal (43 % en 2013 en hausse de 6 points par rapport à 2012) notamment au travers de la vente par internet pour 91 %, ou via des applications pour Smartphone pour 34 %. Enfin, en réponse à la demande des consommateurs, les réseaux ont complété leur stratégie de vente en intégrant un dispositif « Web To Store » : 87 % des franchiseurs proposent au moins un dispositif sur leur site Internet pour inciter les consommateurs à se rendre dans les points de vente du réseau.

Côté franchisés, l’étude souligne qu’internet reste la principale source d’information (28 % en progression de 3 points par rapport à 2012) utilisée par les porteurs de projet dans le choix d’une franchise. L’exploitation des réseaux sociaux par les franchisés s’inscrit dans les usages : 41 % les utilisent pour se rapprocher de leur clientèle. 83 % d’entre eux ont créé une page Facebook, 19 % (+ 2 points par rapport à 2012) tweetent régulièrement sur l’actualité de leur point de vente et 20 % (+ 6 points par rapport à 2012) postent des actualités sur des forums et des blogs. Des évolutions qui réjouissent la FFF. « Non seulement la franchise se porte bien, mais avec 43%  des personnes interrogées qui aimeraient créer leur entreprise en franchise, il est clair que ce modèle a de beaux jours devant lui », se félicite René Prévost, Président de la Fédération Française de la Franchise.

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
Franchise explorer

Franchise explorer

L’expertise au service du secteur de la franchise

Toute l'actualité

Toute l'actualité des secteurs d'activité en franchise

X

Recevez chaque semaine l'actualité des réseaux de franchise de la grande distribution et de la restauration.

Ne plus voir ce message