La franchise reste un modèle très solide [Enquête et infographie]

|

La 13e édition de l’enquête annuelle de la franchise pour la Banque Populaire, en partenariat avec la Fédération française de la franchise (FFF), confirme la solidité du modèle. Les chiffres d’affaires sont en hausse pour 44% des franchisés avec une montée en puissance progressive des dispositifs digitaux, mais une certaine réticence vis-à-vis des outils multicanaux, comme le click & collect notamment.

FRANCHISE
FRANCHISE© Fotolia/Rawpixel.com

Le secteur de la franchise est porté par l’innovation et une transition digitale qui tend à s’accélérer si l’on en croit la treizième édition de l’étude menée par le CSA en juin 2016 auprès de 402 franchisés, 202 franchiseurs et un panel représentatif de 1011 Français de plus de 18 ans. Selon les résultats de cette enquête présentée mardi 29 novembre, à Paris, au siège des Banques Populaires, la franchise reste un modèle qui se porte bien en 2016. Cette année en effet, les franchisés interrogés sont significativement plus nombreux à déclarer une augmentation de leur chiffre d’affaires qu’en 2015 – à 44 % contre 37 % - et pour 30 % d’entre eux, il s’agit d’une augmentation supérieure à 5 %.

Deux tiers des franchisés optimistes

Dans la même veine, le niveau d’optimisme dans les réseaux reste toujours très élevé. Il atteint 67 %  chez les franchisés, soit le même niveau qu’en 2015, mais progresse de 5 points chez les franchiseurs à 94 %. 76 % des franchisés estiment d’ailleurs qu’ils résistent mieux à la crise qu’un commerçant isolé. Autre indice de ce tonus, 41 % des franchisés interrogés ont déclaré avoir créé au moins un emploi en 2016 contre 36 % en 2015 et le nombre moyen de salariés équivalent temps plein se maintient à 7,3 collaborateurs (contre 7,8 en 2015). Quant aux franchiseurs, ils indiquent avoir créé en moyenne 7 nouveaux points de vente, chiffre stable depuis 2009.

Enfin, ces entrepreneurs envisagent l’avenir de manière positive : près de 3 franchisés sur 10 (28 %) projettent d’investir dans un autre point de vente, majoritairement dans le même réseau, une tendance stable depuis 2013. Mais la tranche des franchisés de 18-34 ans est beaucoup plus ambitieuse, ils sont 43 % à envisager ouvrir un autre point de vente dans le même réseau.

Franchisés et franchiseurs investissent

Autre signe de ce dynamisme, 77% des franchiseurs déclarent avoir fait évoluer leur concept en 2016 ce qui est largement confirmé par les franchisés qui pour 84% déclarent avoir perçu cette évolution du concept par le franchiseur  (+ 4 points versus 2015). En parallèle, 62 % des franchisés ont réalisé des investissements au cours des deux dernières années, une progression de 9 points par rapport à 2015. Les dépenses réalisées portent en priorité sur des travaux de rénovation et mise au concept (74 %), l’achat de matériel, de véhicule, de système d’information (73 %) et les nouvelles technologies (33 %).

La moitié des franchiseurs déploie une stratégie multicanale

L’étude révèle par ailleurs qu’1 franchiseur sur 2 a mis en œuvre une stratégie multicanale. Pour 93 % d’entre eux, elle se traduit par de la vente sur Internet (95 % en 2015) et 29 % de la vente via une application sur smartphone (26 % en 2015). Par ailleurs, 9 franchiseurs sur 10 ont mis en place au moins un dispositif sur leur site internet incitant les consommateurs à se rendre dans les points de vente du réseau. La géolocalisation des points de vente (83 %), la présentation des opérations promotionnelles en magasin (68 %) et la promotion d’événements (67 %) restent les dispositifs les plus utilisés par les franchiseurs ; ces services sont tous en progression.

Mais le click & collect ne soulève pas l’enthousiasme

En revanche, les services plus impliquant comme le retrait en magasins d’achats en ligne (click & collect) et la possibilité de disposer d’informations sur les stocks restent stables à respectivement 28 % et 19 % de l’échantillon. Des dispositifs que seulement 19 % des franchisés souhaitent voir développés, alors que 16% voudraient donner la possibilité aux clients de commencer un panier en ligne et de le finaliser en point de vente. Ce qui reste assez faible comparés aux chiffres des réseaux intégrés où il se généralise. Le paiement sans contact continue, pour sa part, sa progression et est à présent mis en place chez 43 % des franchisés.

La montée des réseaux sociaux et de l’e-réputation

Les réseaux sociaux suscitent beaucoup moins de réticence. 91 % des franchiseurs (idem en 2015) ont pris en compte les réseaux sociaux dans leur stratégie de communication et 50 % des franchisés les utilisent pour faire connaître l’actualité de leur point de vente (+11 points vs. 2015). Parmi les franchisés, 92 % ont créé une page Facebook et 36 % organisent des événements via les réseaux sociaux. Enfin, 60 % des franchiseurs ont mis en place une stratégie de suivi de la réputation de la marque (56 % en 2015).

La moitié des candidats à l’entreprenariat séduits par la franchise

Dernier élément encourageant, l’esprit d’entreprise continue de nourrir le secteur. Selon l’enquête du CSA pour la Banque Populaire, 31 % des Français interrogés en 2016 aimeraient créer leur entreprise ou se mettre à leur compte, une tendance relativement stable depuis 2013. Une baisse de 5 points par rapport à 2015. Mais parmi ces entrepreneurs en herbe, près de 1 sur 2 (48 %) envisage de se lancer en franchise, une proportion en hausse de 8 points comparée à 2015 qui confirme l’attractivité du modèle. Parmi les critères prépondérants dans le choix de ce modèle, le bénéfice de la notoriété de la marque arrive en première position avec 50 % de réponses (en progression de 19 points), suivi par l’accompagnement (38 %) et la volonté de limiter les risques financiers (35 %, +7 points). "Le nombre de Français qui envisage de se lancer en franchise a augmenté de 8 points cette année. La franchise confirme plus que jamais que les vertus de son modèle séduisent, commente Michel Bourel, Président de la Fédération française de la franchise dans le communiqué qui accompagne l’étude. Enfin, l’optimisme des franchiseurs et franchisés se confirme à nouveau cette année, un indicateur très positif sur la confiance qu’ils ont dans leur activité."

 

Etat des lieux de la franchise en 2016 [Infographie] 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l'actualité des réseaux de franchise de la grande distribution et de la restauration.

Ne plus voir ce message