Franchise Expo Paris 2016

La franchise toujours plus pro ...

|

Dossier À l’occasion du salon Franchise Expo, le grand rendez-vous du secteur qui se tient du 20 au 23 mars à Paris, LSA a réuni un large panel de franchiseurs pour décrypter, en quatre tables rondes, les recettes du succès de ce modèle économique original. L’attrait pour l’entreprenariat des Français, la montée en compétence et à la créativité des franchiseurs sont à l’origine de ce mouvement de fond.

BENJAMIN BOHBOT KFC
BENJAMIN BOHBOT KFC© Laetitia Duarte

Vingt. C’est très précisément le nombre de franchiseurs et de réseaux coopératifs qui ont répondu à l’invitation de LSA quelques semaines avant le grand rendez-vous du secteur, Franchise Expo Paris, qui se tient du 20 au 23 mars à la Porte de Versailles. Vingt dirigeants qui se sont prêté au jeu de quatre tables rondes organisées début février à Paris, articulées autour des grandes thématiques de leur métier : recruter, financer, développer et manager. Il s’agissait de mieux comprendre les recettes d’un modèle économique singulier qui a encore signé une très belle année 2015 avec un chiffre d’affaires en hausse de près de 4%, à 53,4 milliards d’euros, selon la Fédération française de la franchise (fff). Cette performance fait suite à un millésime 2014 déjà record, qui avait vu les ventes des 1 834 réseaux recensés par la fff bondir de 8,5%. Elle interroge forcément, alors que la plupart des secteurs des biens et des services sont au mieux englués dans une faible croissance. À commencer par ces grands succursalistes comme Darty ou la Fnac, engagés dans ce nouvel écosystème depuis peu, et qui ne peuvent que constater les écarts de performances parfois spectaculaires au sein de leurs réseaux entre ces patrons entrepreneurs et leurs patrons salariés, aussi méritants soient-ils. Dès lors, identifier ces petits plus qu’apporte la gestion en franchise peut se révéler extrêmement profitable à l’enseigne comme au réseau.

Foison de projets et de nouveaux concepts

Vingt réseaux témoins donc, mais très variés. Du plus petit au plus gros. De Flower Price, qui débute tout juste son expérience de franchiseur avec sa nouvelle enseigne de fleurs, à Carrefour Proximité et ses plus de 5 milliards d’euros de chiffre d’affaires, dont une large majorité assurée par ses quelque 2 000 franchisés. Issus de nombreux secteurs aussi. Le commerce alimentaire et la restauration rapide, deux piliers de la franchise, mais également les centres-autos, le sport, l’optique, l’esthétique, l’épicerie fine, la chocolaterie… Et ce qui frappe d’emblée dans tous ces réseaux, c’est qu’ils regorgent de projets d’expansion, de nouveaux concepts. Emova, ex-Monceau Fleurs, vise les 800 boutiques d’ici à huit ans, contre 341 aujourd’hui après une sévère remise à plat de son réseau. Après avoir revu Monceau Fleur l’an dernier, Emova Group présentera une nouvelle version de son enseigne Happy au salon. Et que dire de KFC… Malgré un investissement de l’ordre de 2 millions d’euros par restaurant, le spécialiste du poulet se voit en 2025 à la tête d’un réseau de 500 unités pilotées par des franchisés aux profils d’investisseurs, contre 180 aujourd’hui. Carrefour, quant à lui, recherche 250 franchisés chaque année, et les Mousquetaires plus de 200 chefs d’entreprise. Illustration de cette dynamique, l’an dernier 1312 nouvelles entreprises en franchise ont vu le jour selon la fff, ainsi que 38 réseaux supplémentaires.

Une sélection sévère et originale

On est par ailleurs frappé par le professionnalisme des franchiseurs, leurs méthodes. Dans le recrutement d’abord, nerf de la guerre du secteur. Les process de sélection sont nettement plus poussés que dans les branches traditionnelles, explique sans fard la directrice des ressources humaines de Carrefour Proximité. Mais également très sévères. Ainsi, sur les 2 000 contacts générés par Midas chaque année, une trentaine seulement sont concrétisés par un projet. Les coûts sont, eux aussi, élevés : près de 10 000 € pour un recrutement complet, avance une grande enseigne. Quant aux méthodes, elles font preuve d’originalité. Cooptation, adoubement par les franchisés du réseau, grand oral parfois… Certains vont même jusqu’à visiter le candidat à son domicile, organisent une rencontre avec la famille ; surtout le conjoint, car le franchisé est souvent un… couple. « C’est presque un contrat de mariage qu’on signe avec nos franchisés. Mieux vaut bien les connaître », expliquent nombre de franchiseurs. Le contrat ? « Dans un univers de concurrence très élevé, le franchisé apporte ses compétences, ses performances ; l’enseigne sa puissance », résume Franck Mathais, directeur de la communication de Ludendo (La Grande Récré). « Ils nous apportent de la vitesse et de la souplesse, c’est précieux sur des marchés matures comme les nôtres », renchérit Manuel Biotta, directeur franchise pour la Fnac. C’est ce mariage d’un genre particulier que LSA vous propose de découvrir en quatre tables rondes.

Les chiffres
  • 69 483 franchisés
  • 53,4 Mrds € le chiffre d'affaires 2015

+ 2,8% l’évolution du chiffre d'affaires versus 2014

  • 67% des franchisés se déclarent optimistes
  • 1 834 réseaux
  • 89% des franchiseurs sont confiants
  • 49% des franchiseurs ont mis en place une stratégie multicanal
  • 53 % des franchisés ont réalisé des investissements sur les deux dernières années

Deux rendez-vous à ne pas manquer

Juin 2016

Le premier speed meeting de la franchise

  • À travers 4 ateliers, ce rendez-vous permettra aux experts de rencontrer de manière personnalisée 40 décideurs (franchiseurs et têtes de réseaux) présents pour recevoir leurs conseils.

Plus d’informations pour devenir partenaire :Fatima Dabdoubi - fdabdoubi@lsa.fr - 01 77 92 92 74

8 novembre 2016, Paris

3e Congrès de la franchise et des réseaux

  • 150 décideurs de tous secteurs sont attendus pour cette manifestation qui réunit les franchiseurs et têtes de réseaux de tous secteurs d’activités et leurs partenaires afin de partager leurs expériences et bonnes pratiques dans tous les domaines : contrat, gestion, financements, marketing, immobilier, agencement, communication, cross-canal…

Plus d’informations pour y assister Margot Gassot - mgassot@infopro-digital.com

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l'actualité des réseaux de franchise de la grande distribution et de la restauration.

Ne plus voir ce message