La génération Y bien intégrée dans le monde du travail

|
Jeunes Diplômés
Jeunes Diplômés© LIONEL BARBE

On a tout entendu sur cette génération Y, les moins de 30 ans. Tout et n'importe quoi. L'enquête réalisée auprès d'un échantillon de 301 chefs d'entreprise en septembre 2011 par Opinion Way avec l'APM (Association progrès du management) démonte un certain nombre de poncifs. Non, cette génération des moins de 30 ans n'est pas pire que la précédente. Ainsi, la hiérarchie entre les critères de recrutement est la même que pour les plus de 30 ans : les employeurs regardent d'abord la motivation et la personnalité du candidat (51% pour les moins de 30 ans), suivi de l'expérience (23%), la formation et les diplômes arrivant bons derniers (10%). A la question "comment les motiver?", les chefs d'entreprise répondent par deux items : un salaire attractif (26%) et travailler dans une bonne ambiance (24%). L'équilibre vie privée-vie professionnelle, qui serait le principal souci des moins de 30 ans, arrive en troisième position (11%). Enfin, le taux de satisfaction des entreprises à l'égard de cette génération est très élevé : 89% des chefs d'entreprise la trouvent intégrée à l'entreprise, 85% fidèle, 83% motivée et 72% créative! "Seulement 11% ne s'en trouvent pas satisfaits, souligne Hugues Cazenave, président d'Opinion Way. La réputation de zapping attribuée aux jeunes est fausse". Si la génération Y s'intègre parfaitement dans le monde de l'entreprise, encore faut-il qu'elle puisse y entrer. "Cette génération n'est pas différente des précédentes, souligne l'économiste Christian Saint-Etienne. C'est la société qui a changé, son regard est devenu très violent à l'égard des jeunes. Quand on a moins de 35 ans aujourd'hui, ce n'est pas facile de s'intégrer".

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message