Marchés

"La GoPro arrive en troisième place du marché gris après Apple et des produits de Johnson et Johnson"

Pour Franck Bywalski, président de X-Trem Vidéo (qui commercialise notamment la caméra GoPro), «Le développement du marché gris est inacceptable». Interview.   

 Franck Bywalski

Depuis quelques mois, vous constatez un fort développement du marché gris sur votre produit phare, la caméra GoPro….

Oui et cette situation est inacceptable. Des sites comme Priceminister ou Groupon travaillent avec des revendeurs situés à Hong-Kong ou ailleurs. Résultat, nous trouvons sur leurs sites des baisses de prix sur nos produits allant jusqu’à 40%. Et il n’y a pas de mystère: vous pouvez obtenir de tels prix qu’à l’unique condition de ne payer ni la TVA, ni les droits de douane. Des sites sont bel et bien hors la loi et détournent nos contrats de distribution sélective. Et ce marché gris ou parallèle n’a rien d’anecdotique. Il faut savoir que nous vendons 250 000 à 300 000 GoPro par an. Et à l’arrivée, la GoPro arrive en troisième place du marché gris après Apple et des produits de Johnson et Johnson. Nous ne pouvons pas le tolérer. Et compte tenu des marges que les distributeurs ont sur ce type de produits, nous savons parfaitement qu'ils peuvent baisser les prix de 20%, en rognant sur leur propre marge. Mais au-delà, il est évident que les produits viennent de réseaux non avouables.

Que vous répondent les avocats de la partie adverse?

Les avocats de Groupon ou Priceminister disent qu’ils ne sont  pas responsables. Qu’il s’agit d’une place de marché abrité sur leur site et non pas de produits vendus directement sur leur propre site. Bien évidemment, nous pensons de notre côté, qu’étant coresponsables, ils sont également complices de ces fraudeurs.

Mais qu’attendez-vous ?

Tout simplement l’aide de l’Etat. Nous avons envoyé un courrier au président de la république ainsi qu’au premier ministre. Alors que l’Etat attend d’avantage de recettes pour combler les déficits, il ne peut et ne doit pas rester insensible à cette fraude. Il faut également comprendre que, pour nous, la chasse aux fraudeurs est loin d’être simple. Si vous voulez prouver le délit, un huissier doit passer une commande en déclarant qu’il est… huissier. De plus, ces ventes flash se déroulent souvent le vendredi soir et le samedi. Un moment où les huissiers sont plus difficiles à trouver. Et lorsque le colis arrive, nous avons encore besoin d’un huissier, qui devra réaliser un compte-rendu de quelque 120 pages. La chasse aux fraudeurs est donc une véritable course d’obstacles. Mais nous ne nous arrêterons pas en route et il serait grand temps que l’administration se penche sur manque à gagner pour elle.

 

 

1 commentaire

SylVain64

22/10/2013 20h03 - SylVain64

Bonjour, à 450 EURO la gopro, il est normal que les gens se tournent vers les sites internet qui font des offre bien moins cher : une camera qui coûte dix fois moins cher a fabriquer ! Franck Bywalsk n'a qu'à bien se tenir

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter