La grande distribution épinglée par l’UFC-Que Choisir pour ses marges « abusives »

|

L’UFC-Que Choisir s’est penchée sur trois produits de consommation courante : la barquette de deux escalopes de poulet, les deux côtes de porc échine et des briques de lait de 1 litre demi-écrémé. Onze supermarchés Leclerc, Carrefour, Super U, Géant et Intermarché ont été passés sous crible pendant trois semaines, avec des relevés de prix de ces trois produits. Les résultats ne sont pas très glorieux pour les enseignes de la grande distribution. Exemple sur l’escalope de poulet MDD : pas moins de 9,93 € de marge pour les enseignes, qui achètent le produit 2,11 € aux producteurs, et le revendent ensuite 12,04 €. Soit, si l’on s’en tient à cet argument massue en apparence, la bagatelle de 82% de marge. Même écart gigantesque pour le porc ou le lait : 76% de marge dans le premier cas, 73% dans le second. Trop beau – ou trop horrible pour être vrai. C’est ne pas prendre en compte du tout le processus, coûteux, de transformation. Ce qui n’empêche UFC-Que Choisir de toucher juste quand elle réclame des explications sur la construction des prix alimentaires aux responsables de la grande distribution. Un peu d’ouverture et de transparence ne ferait en effet pas de mal. Surtout en ces périodes de crise où, plus que jamais, la problématique du prix est explosive.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter