La Grande Récré (groupe Ludendo) accélère sur la franchise

|

Un mois après l'officialisation de la revente au chinois C. Banner de son enseigne Hamleys, le groupe Ludendo annonce vouloir se recentrer sur son enseigne historique, La Grande Récré, qu'il entend développer fortement en France et à l'étranger. Pour cela, le groupe présidé par Jean-Michel Grunberg a décidé de miser sur la franchise. 

Le groupe Ludendo veut se recentrer sur son enseigne La Grande Récré qu'il compte développer en franchise en France et à l'étranger.
Le groupe Ludendo veut se recentrer sur son enseigne La Grande Récré qu'il compte développer en franchise en France et à l'étranger.© Emmanuel Vivenot

Ouvrir 200 points de vente, dont la moitié en France, d'ici 2020 : tel est le projet annoncé par Ludendo, deuxième groupe de jouets en France avec ses enseignes La Grande Récré, StarJouet, Avenues des Jeux, Loisirs & Création... Pour réussir cet ambitieux programme, le groupe de Jean-Michel Grunberg entend s'appuyer sur son enseigne phare, La Grande Récré, et sur le système de la franchise.

Un développement en France et à l'étranger

Déjà en mars dernier, La Grande Récré avait été présente pour la première fois sur le salon Franchise Expo Paris, la grande messe de la franchise avec l'objectif d'ouvrir une trentaine de points de vente sous ce type de contrat pour la fin 2015. Une sorte de révolution culturelle pour cette enseigne historiquement succursaliste mais qui avait commencé à s'ouvrir à la franchise en 2003, essentiellement pour son développement hors de la métropole.

Un mois après la revente de son enseigne Hamleys au groupe chinois C. Banner pour 137 millions d'euros, Ludendo a réduit de moitié son endettement à 105 millions d'euros et vient de boucler avec ses banquiers un nouveau plan de financement de 88 millions d'euros avec 6,5 millions d'euros réinvestis par les actionnaires du groupe, la famille Grunberg et le fonds Nixen, selon une information de notre confrère Le Figaro

Ouvertures et transferts

Interrogé par Le Figaro, Jean-Michel Grunberg explique son projet : "Nous visons la première place en France avec 15% de parts de marché et un chiffre d'affaires sous enseigne d'un milliard d'euros", contre 600 millions d'euros et 11% prévus à fin 2015. L'ouverture de 200 nouveaux magasins La Grande Récré permettrait de porter le parc à 650 points de vente. L'enseigne prévoit également de développer le passage de certaines de ses succursales au modèle de la franchise.

 

 

1 commentaire

tertua

29/01/2016 18h48 - tertua

vous avez oublié fermeture de 30% des magasins plan social 200 licenciements +les ruptures conventionnelles+les licenciements pour faute grave enfin une vrai réussite le fils grunberg
vraiment une franchise à saisir pour 200 000 €

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
Franchise explorer

Franchise explorer

L’expertise au service du secteur de la franchise

Toute l'actualité

Toute l'actualité des secteurs d'activité en franchise

X

Recevez chaque semaine l'actualité des acteurs et les innovations produits de l'univers des 0-14 ans.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA