La Grande Récré tient salon sur Franchise Expo Paris 2016 et réaffirme ses ambitions

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Pour la deuxième année consécutive, La Grande Récré participe au salon Franchise Expo Paris. L’enseigne de jouet du groupe Ludendo s’y affiche avec de nouvelles ambitions. Interview.

Franck Mathais, directeur exécutif marketing, digital et communication corporate de La Grande Récré revient sur cette seconde participation de l'enseigne du groupe Ludendo sur le salon de la franchise Franchise Expo Paris 2016.
Franck Mathais, directeur exécutif marketing, digital et communication corporate de La Grande Récré revient sur cette seconde participation de l'enseigne du groupe Ludendo sur le salon de la franchise Franchise Expo Paris 2016.© Laetitia Duarte / LSA

Toute la franchise

Toute la franchise

Plus de 1800 concepts éprouvés vous attendent

créez votre entreprise

La Grande Récré s’expose sur Franchise Expo avec un stand de plus de 100m² en plein cœur de ce salon dédié à la franchise qui s’est ouvert le 20 mars 2016 porte de Versailles à Paris. L’enseigne du groupe Ludendo, qui a terminé en hausse une année 2015 mouvementée avec quelque 11% du chiffre d’affaires total du secteur selon NPD, s’affiche avec de nouveaux objectifs : redonner de la force à sa marque, développer sa performance financière et parfaire l’exécution des prestations, physiques et digitales, apportées aux consommateurs. Le point avec Franck Mathais, porte-parole de La Grande Récré.

LSA – Pour la deuxième fois, La Grande Récré est présente au salon de la franchise Franchise Expo Paris. En quoi ce rendez-vous est important pour l’enseigne de Ludendo ?

Franck Mathais – Nous revenons cette année avec la volonté de nous affirmer encore plus fortement dans la franchise. Notre emplacement de 100m², au cœur du salon, permet de plonger les visiteurs dans l’univers du jouet avec la mise en avant de notre concept de magasins accessibles à la franchise.

LSA – Quelles sont les caractéristiques que vous proposez pour vos points de vente en franchise ?

F. – M. – Les mêmes que pour nos autres magasins La Grande Récré, hors nos « flagships » tels notre récent magasin à Boulogne à la surface de vente plus étendue. En franchise, nous tablons sur des surfaces de 400 à 1200m². Pour le franchisé, dont l’investissement dépend surtout de la taille du magasin, nous proposons un droit d’entrée mineur (18 000€) et une redevance de 3% du chiffre d’affaires hors taxe : notre but est d’abord de construire un projet avec certes un concept à respecter mais tout en développant l’autonomie du franchisé. Nous recherchons avant tout des commerçants-entrepreneurs mais aussi des cadres en reconversion, des commerçants exerçant déjà sur d’autres activités… Il peut s’agir de création de nouveaux points de vente ou de transfert de magasins existants.

LSA – Pourquoi cette accélération sur la franchise ?

F. – M. – La franchise est, pour nous, un levier complémentaire pour le développement de La Grande Récré, enseigne sur laquelle nous avons décidé de centrer nos efforts, les autres marques (comme Loisirs & Création notamment) venant en appui. L’avantage de La Grande Récré est qu’elle est déjà bien connue des consommateurs qui la voient de manière positive. De plus, au-delà du seul jouet, elle s’inscrit dans une dimension de loisirs et de divertissement. Nous avons également engagé, depuis 2013, d’importants efforts en marketing avec davantage de digitalisation. Notre marque est forte dans son concept, ses valeurs, ses engagements… et la franchise permet d’accroître l’efficacité sur le terrain. Pour nous, l’enjeu est de redonner de la force à la marque et de la performance commerciale. Or nous sommes convaincus qu’un commerçant local connaît mieux son environnement qu’une équipe, même très compétente, en charge de tout un réseau.

LSA – Justement, vous avez récemment annoncé la fermeture ou la cession d’une cinquantaine de magasins du groupe Ludendo, dont une quarantaine sur l’enseigne La Grande Récré. Où en êtes-vous aujourd’hui ?

F. – M. – Nous avons effectivement annoncé la fermeture de cinquante magasins sur deux ans. Il ne s’agit donc pas de fermetures brutales. Aujourd’hui, nous avons déjà fermé ou cédé une dizaine de magasins sur des zones que nous avions identifiées comme devenues peu intéressantes pour notre activité de jouet. De fait, à part notre ancien magasin de Villeneuve-d’Ascq [repris par JouéClub, NDLR] la grande majorité de ces points de vente sont destinés à être repris par d’autres secteurs d’activité. Cette réorganisation de notre parc, qui comprend 300 magasins en France sous différentes enseignes, ne change pas le plan de développement que nous avons mis en place à horizon 2020 et qui prévoit de centrer nos efforts sur La Grande Récré et d’ouvrir 200 magasins, dont la moitié en France et principalement en franchise, sous cette enseigne. 

LSA – D’une manière plus générale, quelle est la situation du marché du jouet aujourd’hui ?

F. – M. – Avec une croissance des ventes de 3,7% selon NPD l’an dernier, le jouet a fait une nouvelle fois preuve de sa résilience et de son potentiel : les consommateurs continuent, malgré la morosité économique, à préserver les enfants, les événements en licence et les innovations produits continuent à tirer la consommation et le digital monte en puissance. Le millésime 2016 devrait s’inscrire sur la même tendance avec toujours des licences phares dynamiques comme La Reine des Neiges et Star Wars. En loisirs créatifs, les Bunchems sortis en exclusivité dans nos magasins, et les jouets dérivés de la licence Yo-Kai Watch pourraient aussi créer de nouveaux phénomènes de mode dans les cours de récré. 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
Franchise explorer

Franchise explorer

L’expertise au service du secteur de la franchise

Toute l'actualité

Toute l'actualité des secteurs d'activité en franchise

X

Recevez chaque semaine l'actualité des acteurs et les innovations produits de l'univers des 0-14 ans.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA