La grève a démarré dans la plupart des sites du volailler Doux

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

L'intersyndicale CGT-CFDT-CFTC-FO proteste contre le taux de revalorisation des salaires de 0,5% seulement, au titre de l'année 2008. Les syndicats tablaient sur du + 2,8% au 1er avril et + 2% en septembre.

Une grève chasse l'autre. Alors que le travail a totalement repris dans les sites de Coca-Cola perturbés par des mouvements sociaux en avril (voir notre brève), la plupart des 22 sites du groupe Doux, numéro un européen de la volaille, étaient, ce 2 mai, perturbés par un appel à la grève de l'intersyndicale CGT-CFDT-CFTC-FO. Pour un même motif : réclamations sur les hausses de salaires. Selon les sites, le taux de grève variait de 10 à 20%, avec seulement deux établissements bloqués. Les syndicats annoncent une poursuite du mouvement dans la semaine du 5 au 11 mai.
Ils protestent contre la proposition de la direction du groupe de revaloriser les salaires de 0,5% au titre de l'année 2008, ce qui, selon un délégué ne correspond qu'à 4 euros mensuels. Les syndicats demandaient des augmentations de 2,8% au 1er avril et de 2% en septembre.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA