La grève a démarré dans la plupart des sites du volailler Doux

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

L'intersyndicale CGT-CFDT-CFTC-FO proteste contre le taux de revalorisation des salaires de 0,5% seulement, au titre de l'année 2008. Les syndicats tablaient sur du + 2,8% au 1er avril et + 2% en septembre.

Une grève chasse l'autre. Alors que le travail a totalement repris dans les sites de Coca-Cola perturbés par des mouvements sociaux en avril (voir notre brève), la plupart des 22 sites du groupe Doux, numéro un européen de la volaille, étaient, ce 2 mai, perturbés par un appel à la grève de l'intersyndicale CGT-CFDT-CFTC-FO. Pour un même motif : réclamations sur les hausses de salaires. Selon les sites, le taux de grève variait de 10 à 20%, avec seulement deux établissements bloqués. Les syndicats annoncent une poursuite du mouvement dans la semaine du 5 au 11 mai.
Ils protestent contre la proposition de la direction du groupe de revaloriser les salaires de 0,5% au titre de l'année 2008, ce qui, selon un délégué ne correspond qu'à 4 euros mensuels. Les syndicats demandaient des augmentations de 2,8% au 1er avril et de 2% en septembre.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA