La guerre des hypermarchés menace la région lilloise

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Carrefour a déposé un dossier pour doubler son centre commercial de Wasquehal. Un projet qui inquiète Roubaix, où Géant Casino ouvrira à l'automne.

Le projet d'extension de 13 550 m2 du centre commercial Carrefour de Wasquehal, qui sera étudié par la CDEC début mai, suscite une forte polémique dans la métropole lilloise. Ouvert en septembre 1981 sous l'enseigne Continent, ce centre n'a subi aucune rénovation depuis. Ce n'est pourtant pas faute d'avoir essayé.

Un premier projet, initié il y a dix ans, avait été rejeté « à la demande des acteurs économiques et politiques locaux », rappelle Christian Schwegler, actuel directeur de l'hypermarché devenu Carrefour en août 2000. Après les ouvertures successives de Auchan à Faches-Thumesnil et de Carrefour Euralille en 1994, Continent avait déposé un nouveau dossier devant la commission départementale avant de le retirer aussitôt en raison du lancement du programme roubaisien Espace Grand-Rue par les groupes Altaréa et Casino (ouverture à l'automne).

« C'est ce projet que nous réactivons », lance Philippe Bappel, directeur régional de Carrefour. Vétuste, le centre doit être modernisé et agrandi afin d'enrayer l'évasion de la clientèle de la zone de chalandise. Le projet prévoit en particulier d'étendre l'hypermarché en mordant sur les réserves et la galerie en gagnant sur le parking. Celui-ci sera récupéré avec la construction d'un autre en terrasse.

Le principal danger vient de Mouscron

À Roubaix, où le chantier de l'Espace Grand-Rue avance bien, ce projet inquiète. « Nous avons une zone de chalandise commune, affirme Joël Mouquet, directeur du futur Géant. Quand nous avons décidé d'investir à Roubaix, alors que personne ne voulait y venir, un des éléments forts de notre décision a été la charte d'urbanisme commercial de la communauté urbaine, qui mettait l'accent sur le renforcement des centres-villes et le gel des commerces de périphérie. Or, si les centres périphériques se mettent à doubler de volume cela va devenir très difficile pour nous. »

Chez Carrefour, on se défend en rappelant que le centre de Wasquehal, outre d'être le plus petit de l'agglomération, doit faire face à la forte concurrence des hypermarchés Auchan de V2, Leers et Roncq. Interrogée, la direction régionale d'Auchan n'a pas souhaité, pour sa part, commenter ce projet.

La Cefic, copromoteur et constructeur du projet avec Carrefour, dénonce de son côté la perte de part de marché que subira Carrefour Wasquehal fin 2002 à la suite de l'ouverture de l'Espace Grand-Rue à Roubaix, « pertes que ne pourra compenser Carrefour que si son projet d'agrandissement est accepté ».

Reste que la Cefic regrette « cette querelle de clochers dans la métropole lilloise, alors que le véritable danger à venir se cache à Mouscron, commune située à 5 kilomètres de là, côté belge ». Le projet de 100 000 m2 de surfaces de vente comprend un hypermarché Cora de 20 000 m2 ! Le maire de Roubaix, qui souligne que la « reconquête commerciale est encore fragile dans sa ville », n'a d'ailleurs pas hésité à mettre tous ses mandats dans la balance si le projet était accepté.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1756

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA