La jardinerie en ligne OOGarden placée en redressement judiciaire

Le site, spécialisé dans la vente enligne de produits de jardinet d'aménagement extérieur, a été placé en redressement judiciaire parle tribunal de commerce de Lyon, fin décembre 2022. Explications.

Partager
La jardinerie en ligne OOGarden placée en redressement judiciaire
Les ventes d'OOGarden, comme l'ensemble des sites d'e-commerce, ont ralenti en 2022.

Les enjeux 

  • OOGarden, placé en redressement judiciaire, doit affronter sa première grande crise, seize ans après sa création.
  • Les difficultés d'approvisionnement dans le jardinet l'aménagement de la maison entraînent une hausse des coûts contre laquelle il faut savoir faire face.
  • L'allongement des délais pour recevoir la marchandise ajoute à la crise.

Redressement judiciaire. La sentence est tombée entre Noël et le jour de l'An pour OOGarden. Et si cela ne signifie pas la fin de l'aventure pour ce site spécialiste de la vente enligne de produits de jardinet d'aménagement extérieur créé en 2006, cela vient néanmoins placer l'entreprise parmi les victimes de la crise actuelle. Celle liée aux difficultés d'approvisionnement et à leurs coûts en fortes croissances. Sans doute, en effet, l'explosion des tarifs des conteneurs et l'extension des délais pour faire venir les articles, tout au long de 2021, ont-ils mis à malles finances d'OOGarden.

En chiffres
  • 55% : le poids des MDD dans les ventes d'OOGarden en 2021, sur un catalogue d'environ 6 000 références
Source : OOGarden
  • 88,8 M€ : le chiffre d'affaires, hors taxes, réalisé par OOGarden en 2021, stable par rapport à 2020

Source : tribunal de commerce

Lesquelles, pourtant, semblaient devoir être durablement ancrées « dans le vert ». Le site dégageait en effet un bénéfice supérieur à 1 million d'euros en 2021, pour un chiffre d'affaires de 88,8 millions hors taxes. Mieux encore, OOGarden restait sur une croissance de son CA de 35 % entre 2017 et 2021, semblant sortir de la crise du Covid renforcé, ayant profité à plein de la croissance de l'e-commerce d'alors, avec des ventes qui avaient bondi de plus de 22 % en 2020. Las, depuis, l'e-commerce est rentré dans le rang, et OOGarden sans doute aussi. Selon les chiffres de la Fevad, les ventes enligne de produits ont subi un coup d'arrêt en 2022, avec une baisse de 15 % au premier semestre, puis de 2 % au troisième trimestre. Si l'on ajoute à cela que les acteurs historiques du jardin et de l'aménagement extérieur, autrefois cantonnés à la vente en magasins, se sont engagés à rattraper leur retard enligne, on comprend qu'OOGarden essuie une concurrence accrue.

Des avis clients négatifs

Dans ce contexte, l'excellence organisationnelle est reine pour emporter la mise. Or OOGarden, en dépit de ses efforts pour maîtriser toute sa chaîne de valeur, à commencer parla gestion de sa flotte de camions pour organiser ses livraisons, doit faire face à quelques failles. Il n'y a qu'à passer en revue les avis clients pour s'en convaincre… Sa note sur Trustpilot n'est en effet pas fameuse. Et comme c'est par là que les potentiels futurs clients passent avant de concrétiser un achat, cela n'aide pas. Pour autant, OOGarden semblait se donner les moyens de ses ambitions, construisant pas à pas son image de marque. Le site, qui refusait l'ouverture à la marketplace, mettait en avant ses marques propres pour faire jouer sa singularité, via un catalogue de 6 000 références. Ces dernières représentaient, en 2021, 55 % de ses ventes, et Sylvain Legoux, le président-fondateur de l'entreprise, dans un entretien accordé à LSA, expliquait alors vouloir en porter la part « à 70 % et plus ».

Avec ses huit entrepôts en France (à Lille, Nantes, Meaux, Dijon, Château-Gaillard, Aix-en-Provence, Nîmes et Toulouse) et un neuvième en Allemagne, à Düsseldorf, OOGarden semblait tailler pour continuer à croître. Mais peut-être ne faut-il pas conjuguer cette ambition au passé. Encore une fois, un placement en redressement judiciaire ne signifie pas la fin de l'aventure. Les difficultés peuvent en effet n'être que passagères.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Meuble, Brico et Jardin

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS

Tous les événements

Les formations LSA CONSO

Toutes les formations

LES SERVICES DE LSA CONSO

Trouvez les entreprises de la conso qui recrutent des talents

Harry Hope

Comptable Senior Experimenté (H/F)

Harry Hope - 29/01/2023 - CDI - Thionville

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par
LSA

Les réseaux de Franchises à suivre

ESSENTIEL & DOMICILE

ESSENTIEL & DOMICILE

Une autre vision des services à la personne

+ 2600 franchises référencées

Tout voir
Proposé par
Toute la Franchise

ARTICLES LES PLUS LUS