Marchés

La jeune Ty-Gwenn donne des couleurs aux produits bretons

|

LE MOINS

Une offre à élargir, notamment dans le sucré.

Six mois après son lancement, la marque Ty-Gwenn prend son envol. La griffe d'épicerie fine bretonne, spécialisée dans les tartinables de la mer et les soupes, est désormais référencée dans 200 magasins. On la trouve bien sûr en Bretagne au sein d'Intermarché, qui a accompagné son développement, mais également chez Carrefour, Casino et en région parisienne.

LE PLUS

Un parti pris régional en vogue, avec des ingrédients et une filière quasi 100% bretons.

Créée de toutes pièces par Gwenaëlle Abhamon, une ancienne de la conserverie Gonidec, la marque a fait appel à la Conserverie des Saveurs pour l'élaboration de ses recettes. Le parti pris breton est résolument assumé. Les ingrédients qui entrent dans la composition des produits sont, en effet, toujours de préférence d'origine bretonne, comme le sel de Guérande, le beurre de baratte ou le cidre Loïc Raison.

La distribution des produits est assurée par une autre entreprise bretonne, DV, qui, par ailleurs, fournit le réseau des détaillants en produits d'épicerie fine. La marque se distingue par sa charte graphique moderne et colorée, mise au point par l'agence bretonne AZ.

Depuis quelques mois, l'offre a évolué avec une gamme de produits sucrés, qui, faute de fabricants bretons, est élaborée par différentes sociétés vendéennes, notamment pour les berlingots. Ty-Gwenn a négocié le droit d'utiliser l'image de la course transatlantique en solitaire la Route du rhum et prévoit de lancer en édition limitée, en juin 2014, une gamme de produits à cette occasion. « Les vainqueurs de la Route du rhum sont bien souvent de purs Bretons », rappelle, dans un large sourire, Gwenaëlle Abhamon.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter